Encore un mensonge de Jemal M.Taleb !

 

 

 

 

 

 

Le lobbyist Jemal M.Taleb, est le meilleur propagandiste du régime mauritanien à Paris. A coup de fausses nouvelles et de fausses identités. Parfois, notre ami en fait un peu trop !

Voici le franco mauritanien, Jemal M.Taleb, dont l’étoile brille aujourd’hui au firmament. Cet ambitieux qui rève en privé de devenir le dauphin du président Aziz est en effet “l’ambassadeur” officieux à Paris du numéro un mauritanien dont il gère, dit-on, les missions les plus secrètes et les interventions discrètes auprès des parlementaires ou des sécuritaires français qu’il emmène, tous frais payés, à Nouakchott.

Lire la suite « Encore un mensonge de Jemal M.Taleb ! »

Sherpa dans un panier de crabes mauritanien

 

 

 

 

 

 

L’ONG est accusée par Nouakchott de connivence avec un opposant politique qui est aussi l’un de ses donateurs.

Cette semaine, Interpol va devoir statuer sur la demande d’extradition d’un opposant à un régime en place. Du grand classique, opposant au cas présent le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, au pouvoir depuis 2009, à l’un de ses contempteurs, Mohamed Ould Bouamatou, réfugié au Maroc puis en Europe. Mais à tort ou à raison, le statut de l’ONG Sherpa, fondée par l’avocat William Bourdon, très active en matière de «biens mal acquis» par des potentats africains, s’est invité dans le débat.

 

Lire la suite « Sherpa dans un panier de crabes mauritanien »

Le conflit Mauritanie – Sénégal: Chronologie des événements

 

 

 

 

 

 

« La chronologie présentée ci-après est réalisée date par date afin d’endonner une vision plus claire. Les événements seront assortis d’un commentaire lorsque cela sera nécessaire pour en donner une vision plus précise. Nous avons ajouté à cette chronologie certaines réactions internationales. »

 

Lire la suite « Le conflit Mauritanie – Sénégal: Chronologie des événements »

Les réfugiés mauritaniens de 1989 exigent la réparation de leur long calvaire

 

 

 

 

 

Le collectif des réfugiés mauritaniens a tenu ce lundi 9 avril 2018, un point de presse en cette période de commémoration du conflit sénégalo-mauritanien de 1989. La déportation de milliers de noirs de la Mauritanie vers le Mali et le Sénégal a marqué un tournant décisif dans la vie de la communauté négro mauritanienne.

Lire la suite « Les réfugiés mauritaniens de 1989 exigent la réparation de leur long calvaire »

|

Mauritanie/Esclavage: 6 élus républicains américains protestent auprès du FMI

 

 

 

 

 

 

L’agence de presse sud-africaine CajNewsAfrica rapporte que six élus américains, des Républicains, ont écrit le 5 mars une lettre au Fonds monétaire international (FMI) pour protester contre un prêt qu’il a accordé à la Mauritanie, pays où se pratique encore l’esclavage par ascendance (on naît esclave parce que vos parents étaient esclaves) et où l’Etat préfère poursuivre en justice les militants anti-esclavagistes que ceux qui entretiennent une pratique officiellement hors la loi.

Lire la suite « Mauritanie/Esclavage: 6 élus républicains américains protestent auprès du FMI »

Hawa Mamadou Dia, membre du collectif des orphelins des victimes civiles et militaires (COVICIM), membre de COVIRE II : ‘’La journée dite de réconciliation nationale est un non événement’’

 

 

 

 

 

 

Votre papa, soldat de 2e classe, Dia  Mamadou  fait partie des victimes militaires  de la répression des années 90 -91. On imagine que ça n’a pas été facile  votre enfance?

Hawa Mamadou Dia : Permettez-moi, pour commencer  par redresser  une erreur qui s’est glissée dans un article publié sur votre site, à propos de mon père: je suis orpheline du soldat de 2e classe  Mamadou Dia, exécuté  par ses frères d’armes à Jreida;  je suis  vice-présidente du collectif des orphelins des victimes civiles et militaires (COVICIM) des évènements survenus en Mauritanie, entre 90-91.

Lire la suite « Hawa Mamadou Dia, membre du collectif des orphelins des victimes civiles et militaires (COVICIM), membre de COVIRE II : ‘’La journée dite de réconciliation nationale est un non événement’’ »

Quand Ould Dogui rendait hommage aux FLAM

 

 

 

 

 

 

Ils ont, pour la plupart, échappé de justesse à la mort,Ils ont presque tous vu leurs frères mourir, ou subir l’humiliation d’être chassés de leur pays,

Ils ont vu les souffrances des veuves, des orphelins, des vieillards…

Et ils ont réagi contre l’injustice, la discrimination raciale, l’exclusion et la marginalisation.

Lire la suite « Quand Ould Dogui rendait hommage aux FLAM »

Persécutés pour avoir dénoncé l’esclavage

 

 

 

 

 

 

En Mauritanie, les défenseurs des droits humains qui dénoncent la pratique de l’esclavage et les discriminations sont arrêtés et torturés. Reportage.

Les autorités mauritaniennes ont aboli l’esclavage il y a près de 40 ans. Pourtant elles continuent de tolérer cette pratique, pire, elles répriment les personnes qui la dénoncent.

Lire la suite « Persécutés pour avoir dénoncé l’esclavage »

L’escroc du Président

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheikh Aly Ridha Essa3idi, un nom à rallonge désormais rattaché à la plus grande escroquerie que connut la Mauritanie dans sa courte histoire. Mais, contrairement à Bernard Madoff (auteur d’une escroquerie du même genre en 2008 et, depuis, en prison) qui l’a devancé dans cet exercice, Cheikh Ridha n’a jamais été inquiété et bénéficie d’une impunité active adossée à une évidente complicité de la part des plus hautes autorités de l’Etat mauritanien.

Lire la suite « L’escroc du Président »

Terreur silencieuse, un voyage dans l’esclavage africain contemporain Critique par Daniel Pipes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’esclavage – la propriété [par la force] brutale d’une personne et son exploitation comme une bête de somme – a lieu dans deux endroits principaux dans le monde contemporain, le Soudan et la Mauritanie. La pratique soudanaise résulte en grande partie d’une guerre menée par les musulmans contre les chrétiens, quand les premiers arrivent à vaincre les derniers, souvent ils les asservissent (et souvent les convertissent à l’Islam). La Mauritanie n’a pas de guerre et aucune autre religion que l’islam – elle est près d’être un pays purement musulman – mais elle a une fracture raciale entre les Arabes (peau claire) et les négro-Africains (peau noire). Sur une population totale de quelque 2 millions, quelques dizaines de milliers de Mauritaniens sont réduits en esclavage.

Lire la suite « Terreur silencieuse, un voyage dans l’esclavage africain contemporain Critique par Daniel Pipes »

End of content

End of content