Le génocidaire ex-capitaine Sidi Mohamed Ould Vaida peut il nier qu`il inspirait la terreur partout dans le Brakna ?

              Il y a 28 ans l’âme des milliers de NOIRS Mauritaniens saignaient à travers un GENOCIDE sur l’étendue du territoire Mauritanien allant des déportations massives, aux exécutions-extrajudiciaires privées de toutes dignités, bafouées dans leurs droits les plus fondamentaux, ou certains ont rejoint le cortège d’ombres des martyrs à travers les tortures dans les caves hideuses des prisons de Walata, Inal, Jreida, fosses de…

Présence et culture des Nègres mauritaniens par Jean Pierre Ndiaye

Le refus cardinal d’un chef d’état membre de l’O.U.A. de prendre en considération l’identité autochtone de son pays est troublant Je refuse de diviser mon peuple en Blancs et Noirs, a dit le président mauritaniens Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya à J.A (n° 1350). Il n’y a pas de problème racial en Mauritanie. Le peuple est indivisible et ne sera jamais divisé. Depuis plus de deux mille ans, les communautés de…

Les raisons d’un deuil par Tijane Bal

                La disparition, le 11 avril dernier, du Docteur Ba Bocar Alpha a suscité une émotion intense. A la mesure de l’envergure du défunt. Il ne pouvait en être autrement. Le Docteur Bâ Bocar Alpha nous était, au fil des années, devenu familier. Principalement, aux moins jeunes qui avaient l’impression de l’avoir toujours connu. Impression fréquente avec les personnages publics. A titre d’illustration,…

Toutes des Winnie, par Oumar Abdoul LY

          Décédée le 2 avril, Winnie Mandela a été enterrée hier (samedi 14 avril). Son inhumation a été précédée d’un imposant hommage populaire dans le stade d’Orlando de Soweto. Tout un symbole ! L’irréductible n’imaginait pas vivre et mourir ailleurs qu’au milieu des siens. Elle n’a jamais succombé à la tentation des « beaux quartiers », contrairement à une bonne partie de l’élite noire post Apartheid. Soweto le lui…

La Mauritanie : à quand la fin du racisme ? Ibrahima Diallo

              « Le 4 janvier 1966 les élèves noirs des Lycées de Nouakchott ont déclenché une grève qu’ils déclarent illimitée en vue de faire supprimer la mesure rendant obligatoire la langue arabe dans l’enseignement du second degré. (…. Mais le régime politique, peu après avoir muselé certains porte-parole noirs, s’est ménagé l’officialisation de la langue arabe dont la première étape est cette mesure rendant l’arabe…

|

Kamel Daoud : Ce pourquoi je ne suis pas « solidaire » de la Palestine

          Non, je ne suis pas « solidaire » de la Palestine. Le mot solidaire est entre guillemets. Car il a deux sens. D’abord non à la « solidarité » sélective. Celle qui s’émeut du drame palestinien parce que se sont des Israéliens qui bombardent. Et qui, donc, réagit à cause de l’ethnie, de la race, de la religion et pas à cause de la douleur.

La terre; mère des fils mauritaniens révèle son secret par Abdoulaye Sy

Et malheur à ceux qui préfèrent garder le silence quand  la terre pleure ses fils lâchement assassiner par ses propres frères………..la fratricide à ciel ouvert ! Voilà la terre du nord de la Mauritanie qui rompe le silence du secret qu’elle garde depuis une trentaine d’années. Un secret que lui a confié ses fils meurtriers qui viennent d’elle, qui ont assassiné ses autres fils qui sont d’elle. On dit qu’une mère…

Le charnier de Benamira : un possible nouveau jalon du génocide

            Des informations non démenties officiellement évoquent la découverte récente à Benamira, situé à une soixantaine de kilomètres de Choum dans le nord de la Mauritanie, de quinze squelettes humains dont neuf sont ligotés aux pieds et aux mains. Une partie de l’opinion publique a naturellement fait le lien avec la purge au sein de la grande muette, entre 1987 et 1991, qui a laissé…

Imaginons…une Mauritanie moins en noir et blanc par Tijane Bal

                A quelques jours d’intervalle, un télescopage éditorial bienvenu nous a offert une belle occasion d’optimisme. N’exagérons rien cependant. Il s’agit d’un optimisme relatif et, pour tout dire, trouble mais suffisamment rare pour ne pas être apprécié à sa mesure.

|

Mauritanie : Un génocide qui ne dit pas son nom ! par Ciré BA et Boubacar DIAGANA

            Depuis son accession à l’indépendance, le 28 novembre 1960, la Mauritanie a mis en place un système d’exclusion de sa composante noire tendant à l’affirmation d’une identité exclusive arabe et la négation de tout soubassement africain à travers la mise en place d’une série de réformes politiques. Le pouvoir militaire a procédé, au détour d’un conflit banal à l’origine, entre éleveurs mauritaniens et agriculteurs…

End of content

End of content