Témoignage d’un ancien prisonnier politique de l’Ecole de police, des geôles de Nouakchott, de Waalata et d’Ayoun el Atrouss

« Les lieutenants Dahi Wul MOHAMED et Ghaly Wul SOUVY, l’adjudant Wul BOWBALI tous de la Garde nationale répétaient souvent que nous n’avions droit à rien sauf aux tortures et à la mort. » Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les congressistes, je voudrais tout d’abord remercier la Section française d’Amnesty International de m’avoir permis de prendre la parole pour apporter mon témoignage sur les conditions de détention que j’ai vécues avec des amis…

L’horreur en noir et blanc : un documentaire bouleversant

L’horreur en noir et blanc : un documentaire bouleversant

Ils étaient noirs, mauritaniens et membres des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) pour faire reconnaître leurs droits. Mais le Président Ould Taya les a envoyés en prison, au fort de Oualata, à des centaines de kilomètres de leur vie, au milieu du désert et du sable. Dans un clair-obscur qui déshumanise l’image et la rend intemporelle, les traces des convois transportant les prisonniers sont effacées par le vent…

|

Témoignages de Idrissa BA sur les conditions de détention à Oualata

Idrissa BA dit Pathé, est membre et cofondateur des Forces de libération africaines de Mauritanie (FLAM), aujourd’hui exilé aux USA, il a activement participé à l’édition du «Manifeste du Négro mauritanien opprimé. De la guerre civile à la lutte de libération nationale» publié par les Flam en avril 1986. Un document dans lequel les auteurs dénonçaient la politique de la discrimination raciale et culturelle (notamment par l’arabisation à outrance), la…

Mauritanie : L´écrivain Téne Youssouf  Gueye  mort en prison. Le Monde 9 septembre 1988

Mauritanie : L´écrivain Téne Youssouf Gueye mort en prison. Le Monde 9 septembre 1988

Dakar. –l´écrivain mauritanien Tène Youssouf Guéye et un militaire de race noir, l´adjudant Alassane Oumar Bâ, sont morts en détention en Mauritanie, ont annoncé, mercredi 7 septembre, dans un communiqué remis à la presse à Dakar, les Forces de Libération Africaines de Mauritanie ( FLAM, opposition negro – mauritanienne). L´information n´a pas été confirmée de source officielle à Nouakchott, où l´on se refuse à tout commentaire.

Trente ans après le début du génocide perpétré contre leur communauté, des Noirs mauritaniens réclament toujours un procès contre le Colonel Maawiya Ould Sid’Ahmed TAYA

En novembre 1989, Amnesty International a publié un rapport de 30 pages sur les violations des droits de l’homme recensées en Mauritanie entre 1986 et 1989. Ce rapport était intitulé Mauritanie 1986-1989: Contexte d’une crise. Trois années d’emprisonnements politiques, de tortures et de procès inéquitables (AI Index AFR 38/13/89). Depuis la publication de ce document, la situation des droits de l’homme en Mauritanie s’est considérablement aggravée. Les exécutions extrajudiciaires, l’usage…

L’arrestation de Tène Yousouf Guèye

C’était au début de mois de septembre 1986, le 04 je crois, vers 13 heures 30 un officier de police à bord d’une Renault 5 gare devant la maison. Je suis en conversation avec un voisin sierra léonais, sous l’arbre situé devant la maison; nous parlons de tout et de rien quand le policier m’apostrophe : « jeune homme est-ce que ton papa est descendu ? ». Je lui réponds…

|

Les affaires Sid’ Ahmed Ould Boilil et Ely Ould Dah ou le symbole de l’offensive des « victimes mobilisées »

Avant d’en venir à ce qu’on appela à l’époque « l’affaire Ely Ould Dah », précisons que l’emploi par nous de la catégorie « victimes mobilisées », traduit comme chez Johanna Siméant, Lilian Mathieu et Sandrine Lefranc471, la volonté d’en référer à des rassemblements d’individus, de victimes qui se firent sur la base de revendications communes et dont la parole est portée par des représentants. Cette catégorie renvoie donc aux…

Le criminel Mohamed Ould MEGUETT, un des principaux assassins de soldats noirs mauritaniens à Inal, nommé Chef d’état-major de l’armée mauritanienne

Mohamed OULD MEGUETT est l’ auteur de l’assassinat de plusieurs soldats, officiers et sous officiers noirs dans le camp militaire qu’il commandait. Selon lui les prisonniers  sont morts  suite à « des maladies diarrhéiques ‘ et que « l’histoire de la pendaison » à Inal est mensongère.  Mohamed Ould Meguett était Capitaine en 1990, directeur des transmissions à l’état-major national, il était , en charge de sillonner toutes les régions à bord d’un…

« Je vois deux soldats rudoyer un officier de la marine, le sous-lieutenant Tambadou Abdoulaye »

Le 23 novembre, vers dix-heures la porte de la prison s’ouvre à nouveau, deux minutes coulent sans que personne n’entre. Mon intuition n’est pas pour me rassurer lorsque, comme un gaillard, le caporal étrangleur s’encadre dans la porte, de son index il me fait signe de venir. Mon cœur se met à battre plus vite, tout d’un coup, les séances d’étranglement me reviennent à l’esprit…Il invite les lieutenants Sall Abdoulaye…

|

L’enfer d’Inal, l’horreur des camps : le témoignage de Mahamadou SY

En quelques années, la Mauritanie aura tout connu : mise en place d’une dictature, tortures, déportations, épuration ethnique… C’est dans ce contexte dramatique que se situe cet épisode sanglant que nous raconte Mahamadou Sy. Survivant des camps de la mort, il nous livre un témoignage bouleversant sur les horreurs qui s’y sont déroulées. Avec une incroyable précision, il nous plonge dans un univers surréaliste que l’on a mal à imaginer…

End of content

End of content