Au revoir camarade

Nous avons appris avec une grande tristesse le décès de notre camarade Aboubacry Ndongo survenu le 4 août 2020, à Orléans.

Les FLAM tiennent à exprimer leurs condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches. Aboubacry Ndongo laisse le souvenir d’un militant sincère dévoué à notre combat commun contre le racisme d’Etat et les discriminations en Mauritanie. Les FLAM, qui n’oublient pas qu’il fut très tôt à leurs côtés pour mener cette lutte, saluent son engagement en leur sein et sa mémoire.

Le 5 août 2020.

Département Communication -Flam

Partagez notre page

Salut à l’ami

Avec le décès de notre ami et frère de combat Babacar Touré, c’est un immense acteur, doublé d’un témoin du combat pour la liberté et la justice qui disparaît. Babacar incarnait une haute idée du journalisme qui, à ses yeux, ne pouvait se résumer à une profession et encore moins à une corporation. Son métier représentait pour lui une arme pacifique au secours des  opprimés, des déshérités. Son journalisme était action et témoignage. Nous, aux FLAM, sommes bien placés pour le savoir.

Continuer la lecture de « Salut à l’ami »

Partagez notre page

Abdoulaye Sow, ancien trésorier général de la Mauritanie et signataire du Manifeste des 19, vient de nous quitter

Il est décédé ce jour, mercredi 22 juillet 2020, à Dakar. Qu’Allah l’accueille dans son paradis. Sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à mon ami Ibou Sow. Notre regretté Abdoulaye Sow, ancien inspecteur de trésor, avait été arrêté le 11 février 1966 avec ses compagnons signataires du Manifeste des 19. Avec le magistrat Abdoul Aziz Ba paix à son âme, à la demande de Amadou Diadié Samba Diom Ba paix à son âme, le président Senghor avait accepté de les intégrer dans leurs corps respectifs au Sénégal. Notre regretté Abdoulaye Sow fut, par la suite et pendant longtemps, patron des AGS une grande boîte d’assurances du Sénégal.

Continuer la lecture de « Abdoulaye Sow, ancien trésorier général de la Mauritanie et signataire du Manifeste des 19, vient de nous quitter »

Partagez notre page

Un pionnier disparaît

La disparition de Mohamed el Habib Bal dit Doudou laisse, une fois de plus, toute une communauté orpheline. Notre combat pour l’égalité perd l’un de ses plus anciens et de ses plus fervents défenseurs. Ingénieur des Eaux et Forêts, haut fonctionnaire, Doudou Bal a été l’un des signataires du fondateur Manifeste des 19 publié en 1966. Curieux de tout, éclectique, passionné de musique, notamment guinéenne (pays où il séjournait souvent), et de culture plus généralement, « ami des jeunes », il appartenait à une génération qui savait allier les genres.

Continuer la lecture de « Un pionnier disparaît »

Partagez notre page

Décès de Bal Mohamed El Habib dit Doudou, grand serviteur de l’Etat, de Kaédi et signataire du Manifeste des 19

A Kaédi, le nom de Doudou Bal est associé à la ville et à sa jeunesse, à l’Ecole Nationale de Formation et de Vulgarisation Agricoles (ENFVA) fleuron des cadres ruraux de la Mauritanie du temps de sa splendeur. Ingénieur des Eaux et Forêts, le premier en Mauritanie avec le grade de colonel, et professeur à l’ENFVA, s’est naturellement vers lui que notre choix s’est porté pour la présentation de la conférence sur la désertification lors du Séminaire d’Etude et de Réflexion des jeunes de Kaédi (SERJK) qui s’est tenu du 22 au 31 août 1984. Une conférence qui a marqué les esprits par son contenu savant et la pédagogie qui a permis aux très nombreux participants venus de toute la région du Gorgol et des régions limitrophes de s’approprier leur milieu naturel. Avec le recul, on peut raisonnablement penser que notre regretté Doudou Bal est un/le pionnier de la défense de l’environnement et de l’écologie en Mauritanie.

Continuer la lecture de « Décès de Bal Mohamed El Habib dit Doudou, grand serviteur de l’Etat, de Kaédi et signataire du Manifeste des 19 »

Partagez notre page

Les FLAM condamnent un acte criminel

Nous avons appris l’acte criminel commis au domicile de Monsieur Samba Thiam, président des FPC. Quels qu’en soient les motifs, il s’agit là d’un acte inqualifiable d’une gravité extrême. Les FLAM tiennent en tout premier lieu à adresser leur solidarité et leur sympathie à Monsieur Samba Thiam et à ses proches.

Continuer la lecture de « Les FLAM condamnent un acte criminel »

Partagez notre page

Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des FLAM interpelle les Chefs d’Etat participant au sommet du G5

Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) interpelle les chefs d’état  participant au sommet du G5 qui s’est tenu le 30 juin 2020 à Nouakchott. Dans une  lettre qu’il leur a adressée  à la veille de la tenue de ce sommet, le Président des Flam a tenu à attirer leur attention sur les violations systématiques de  droits en Mauritanie, principalement à l’encontre des citoyens négro-africains du pays.

Lire la lettre du Président des Flam

 

Partagez notre page

Monsieur Maïkor DIOUF, Secrétaire général de la section Europe occidentale des Forces de libération Africaines de Mauritanie.

Suite au décès du secrétaire général de la section Europe occidentale des FLAM, notre Camarade Cheikh Oumar BA, compte tenu de l’impossibilité de mettre en application l’article 21 du règlement intérieur de la dite section , compte tenu de la crise sanitaire qui empêche toute réunion physique au-delà de dix personnes, le bureau exécutif national réuni  le 7 juin 2020 a pris la  décision suivante : à compter de ce jour, le Camarade Maïkor Diouf,  secrétaire chargé de l’organisation et de la formation politique  assure les fonctions de secrétaire général de la section Europe occidentale des Forces de libération Africaines de Mauritanie.

Le bureau national des Flam

Le 7 juin 2020.

Partagez notre page

Mauritanie : l’institution militaire, colonne vertébrale du grand effacement des citoyens noirs ! Par Ciré Ba

L’armée « mauritanienne » existe. Cela ne fait pas de doute. Omniprésente, elle régente le pays depuis plus de quarante ans. Tout passe par elle. Tout revient à elle et tout lui revient. Est-elle nationale ? Sûrement pas. Elle est plutôt ethnique, tribale et l’apanage d’une seule composante du pays : la composante maure. Continuer la lecture de « Mauritanie : l’institution militaire, colonne vertébrale du grand effacement des citoyens noirs ! Par Ciré Ba »

Partagez notre page

Novembre 1987 : Quand le MND demandait l’exécution  des lieutenants Ba Seydi, Sy Saidou et Sarr Amadou

 Le  22 octobre 1987, une vague d’arrestations sans précédent s’est abattue sur les éléments noirs des forces armées mauritaniennes. Plusieurs officiers, sous-officiers et soldats noirs mauritaniens  sont arrêtés et sauvagement torturés. Le pouvoir raciste et génocidaire du colonel  Maouiya OULD Sid’Ahmed Taya saisit le prétexte d’une tentative de coup d’état sans début d’exécution pour entamer la plus cruelle entreprise de dénigrification des éléments noirs mauritaniens au sein des forces armées.

Continuer la lecture de « Novembre 1987 : Quand le MND demandait l’exécution  des lieutenants Ba Seydi, Sy Saidou et Sarr Amadou »

Partagez notre page