Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des Flam salue la libération de Birame Dah Abeid

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes chers concitoyens,

Comme beaucoup de nos compatriotes, je me réjouis de la libération de Birame Dah Abeid. Je salue cette figure politique dont je continue de croire que l’arrestation arbitraire avait été motivée par des considérations politiciennes.

Pour avoir subi, avec mes camarades, la prison, la torture et l’humiliation dans des conditions autrement plus tragiques, j’imagine ce que doit ressentir Birame en recouvrant la liberté et en retrouvant les siens.

Je ne puis, en ces circonstances, m’empêcher de penser à mes camarades qui, plus jamais, ne goûteront aux joies de la liberté auprès de leurs familles et de leurs proches. Toutes mes pensées vont à eux et aux leurs. Paix à leur âme.

Au-delà d’éventuelles différences de jugements, d’opinions et d’analyses, il est des principes fondamentaux sur lesquels tous les démocrates peuvent s’accorder et des circonstances qui commandent le consensus à leur sujet.

Monsieur Mamadou Sidy BA

Président des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (Flam)

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Une réflexion sur « Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des Flam salue la libération de Birame Dah Abeid »

  1. Message rassembleur plein de bon sens. Par ce message le Président des FLAM administre une belle leçon de démocratie à tous ceux qui traitent les FLAM d’extrémistes anti IRA.
    Vive l’unité des raisons et des cœurs.
    Lcl
    Yaaya Mahbel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *