| |

Déclaration suite à la rencontre entre la CVE et la CVE/VR

Les forces de libération africaines de Mauritanie ( FLAM ) se félicitent de l’union de la CVE et de la CVE /VR qui porte en elle l’espoir de tous les mauritaniens.

Ce regroupement des forces de l’opposition a été un souhait permanent des FLAM qui encouragent toutes les forces progressistes à se retrouver ensemble pour permettre une réelle alternance aboutissant à la refondation d’une Mauritanie nouvelle, démocratique, unie et réconciliée avec elle même.

Le 11 janvier 2023

 Département de la communication des FLAM

Déclaration en Pulaar

Déclaration en Arabe

|

Les vœux pour l’année 2023 du Président des FLAM BA Mamadou Sidi

les VŒUX POUR L’ ANNÉE 2023 DU PRÉSIDENT DES FLAM BA MAMADOU SIDI

Vœux en français

رغبات العام الجديد

Duwaaw hitaande hesere

Vœux en soninké

Mauritaniennes, mauritaniens, Militantes, militants des FLAM, Chers compatriotes

Ce nouvel an m’offre l’agréable occasion d’adresser mes vœux de bonne et heureuse année 2023 au peuple mauritanien et aux militantes et militants des FLAM.

Je souhaite que cette année 2023 soit une année de bonheur, de paix et de réconciliation nationale sur la base de la justice et de la vérité.

Militantes et militants des FLAM

L’année 2022 a été marquée par la tenue de notre 8ème congrès dédié à notre martyr Tapsirou Djigo.

Ce congrès nous a permis d’adopter à l’unanimité l’orientation générale de notre mouvement, les FLAM, ses statuts et règlement intérieur et de déterminer une ligne politique conforme à la situation nationale et internationale.

Ce congrès a mis enfin en place les organes de décision de notre organisation.

Le congrès a été un franc succès et il a permis, pour une fois, la participation des représentants de toutes les sections. Nous nous félicitons de ce succès et nous renouvelons notre confiance à tous les membres du Bureau exécutif national, du Comité permanent du conseil national et à tous nos militantes et militants dans nos sections respectives. Avec eux, guidés par leur confiance et conformément à notre ligne directrice contenue dans l’appel du « manifeste du négro-mauritanien opprimé » publié en avril 1986, nous sommes déterminés à appliquer les recommandations décidées par notre congrès.

Mauritaniennes et mauritaniens, Militantes et militants des FLAM

Je renouvelle ici mon appel du 25 septembre 2018 au lendemain des élections législatives et municipales et à la veille de celle présidentielle afin d’unir nos forces, cette unité des forces que nous avons concrétisée en nous engageant fortement au sein de la « Coalition vivre ensemble » (CVE) que nous encourageons dans ses efforts d’union la plus large.

Cette recherche d’unité qui nous guide nous a fait adhérer au cadre de concertation et de dialogue dénommé « Engagés pour une Mauritanie Unie » (EMU) parce que nous sommes convaincus qu’il faut parler à tous les Mauritaniennes et mauritaniens pour trouver des solutions aux différents maux qui gangrènent cette unité nationale et la bonne coexistence de nos communautés dans notre espace vital qui est la Mauritanie.

Forces de Libération Africaines de Mauritanie

C’est par conviction profonde, dans le respect de nos principes et fidéles à notre ligne politique que nous nous engageons dans cette démarche qui vise à faire tomber les barrières pour unir les mauritaniens, tous les mauritaniens.

Les FLAM tendent et continueront à tendre la main à tous les patriotes mauritaniens pour la refondation de notre chère Mauritanie.

Mauritaniennes, mauritaniens Militantes, militants,

Chers compatriotes

Bonne et heureuse année 2023.

BA Mamadou Sidi, Président des FLAM

le 31/12/2022

Mauritanie: discriminations et questions foncières par Moustapha Touré 

Le  revers et l’envers

Nous voulons livrer, ici, une revue et un aperçu des rapports entre Discriminations et Réforme foncière en Mauritanie tels que nous les percevons, à travers notre lecture des textes et des événements relatifs à la problématique du foncier en Mauritanie.

Lire la suite « Mauritanie: discriminations et questions foncières par Moustapha Touré « 

Les confiscations des terres tuent les villages. Soutien à Dar el Barka

Les uns après les autres, les villages négro-africains subissent les assauts combinés du pouvoir mauritanien raciste, de milliardaires en pétrodollars, principalement étrangers, et d’affairistes locaux, ces derniers tous issus de la même communauté, pour faire main basse sur des terres, tenter d’escamoter des villages historiques et de les réduire au statut de simples exploitations agricoles. C’est compter sans la détermination des paysans, ces « damnés de la terre ». Depuis quelques jours, les paysans de Dar el Barka, soutenus par la population, résistent à une menace de spoliation au prix de risques énormes pour leur liberté et leur vie. Nous soutenons sans aucune réserve ce combat pour la survie.

Lire la suite « Les confiscations des terres tuent les villages. Soutien à Dar el Barka »

Le système beydane, un apartheid mauritanien

Le racisme et le chauvinisme officieux sont devenus la ration quotidienne des Noirs : c’est la beydanisation ou l’Apartheid mauritanien. Il se pratique à tous les niveaux de la vie politique, sociale, culturelle.

I – POLITIQUE

A/ la répartition ethnique dans les gouvernements

En Mauritanie, c’est la Palissade que de dire que les Beydanes croient que ce pays leur appartient exclusivement. Bien sûr, les Français les ont aidés tellement à y croire que leur mentalité collective exclut désormais catégoriquement l’éventualité de la nomination d’un Négro-mauritanien à la magistrature suprême. D’où le postulat : la Mauritanie ne doit être dirigée que par un Beydane.

Lire la suite « Le système beydane, un apartheid mauritanien »

Au revoir camarade

Nous avons appris avec une grande tristesse le décès de notre camarade Aboubacry Ndongo survenu le 4 août 2020, à Orléans.

Les FLAM tiennent à exprimer leurs condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches. Aboubacry Ndongo laisse le souvenir d’un militant sincère dévoué à notre combat commun contre le racisme d’Etat et les discriminations en Mauritanie. Les FLAM, qui n’oublient pas qu’il fut très tôt à leurs côtés pour mener cette lutte, saluent son engagement en leur sein et sa mémoire.

Le 5 août 2020.

Département Communication -Flam

Salut à l’ami

Avec le décès de notre ami et frère de combat Babacar Touré, c’est un immense acteur, doublé d’un témoin du combat pour la liberté et la justice qui disparaît. Babacar incarnait une haute idée du journalisme qui, à ses yeux, ne pouvait se résumer à une profession et encore moins à une corporation. Son métier représentait pour lui une arme pacifique au secours des  opprimés, des déshérités. Son journalisme était action et témoignage. Nous, aux FLAM, sommes bien placés pour le savoir.

Lire la suite « Salut à l’ami »

Abdoulaye Sow, ancien trésorier général de la Mauritanie et signataire du Manifeste des 19, vient de nous quitter

Il est décédé ce jour, mercredi 22 juillet 2020, à Dakar. Qu’Allah l’accueille dans son paradis. Sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à mon ami Ibou Sow. Notre regretté Abdoulaye Sow, ancien inspecteur de trésor, avait été arrêté le 11 février 1966 avec ses compagnons signataires du Manifeste des 19. Avec le magistrat Abdoul Aziz Ba paix à son âme, à la demande de Amadou Diadié Samba Diom Ba paix à son âme, le président Senghor avait accepté de les intégrer dans leurs corps respectifs au Sénégal. Notre regretté Abdoulaye Sow fut, par la suite et pendant longtemps, patron des AGS une grande boîte d’assurances du Sénégal.

Lire la suite « Abdoulaye Sow, ancien trésorier général de la Mauritanie et signataire du Manifeste des 19, vient de nous quitter »

Un pionnier disparaît

La disparition de Mohamed el Habib Bal dit Doudou laisse, une fois de plus, toute une communauté orpheline. Notre combat pour l’égalité perd l’un de ses plus anciens et de ses plus fervents défenseurs. Ingénieur des Eaux et Forêts, haut fonctionnaire, Doudou Bal a été l’un des signataires du fondateur Manifeste des 19 publié en 1966. Curieux de tout, éclectique, passionné de musique, notamment guinéenne (pays où il séjournait souvent), et de culture plus généralement, « ami des jeunes », il appartenait à une génération qui savait allier les genres.

Lire la suite « Un pionnier disparaît »

Décès de Bal Mohamed El Habib dit Doudou, grand serviteur de l’Etat, de Kaédi et signataire du Manifeste des 19

A Kaédi, le nom de Doudou Bal est associé à la ville et à sa jeunesse, à l’Ecole Nationale de Formation et de Vulgarisation Agricoles (ENFVA) fleuron des cadres ruraux de la Mauritanie du temps de sa splendeur. Ingénieur des Eaux et Forêts, le premier en Mauritanie avec le grade de colonel, et professeur à l’ENFVA, s’est naturellement vers lui que notre choix s’est porté pour la présentation de la conférence sur la désertification lors du Séminaire d’Etude et de Réflexion des jeunes de Kaédi (SERJK) qui s’est tenu du 22 au 31 août 1984. Une conférence qui a marqué les esprits par son contenu savant et la pédagogie qui a permis aux très nombreux participants venus de toute la région du Gorgol et des régions limitrophes de s’approprier leur milieu naturel. Avec le recul, on peut raisonnablement penser que notre regretté Doudou Bal est un/le pionnier de la défense de l’environnement et de l’écologie en Mauritanie.

Lire la suite « Décès de Bal Mohamed El Habib dit Doudou, grand serviteur de l’Etat, de Kaédi et signataire du Manifeste des 19 »

End of content

End of content