Le Mali, la Mauritanie et le futur protectorat de l’Azawad en bordure du Sénégal Par Babacar Justin Ndiaye

 

 

 

 

 

 

Après le vacarme électoral et l’investiture sobre du Président Ibrahim Boubacar Keita (le calendrier sino-africain avait bloqué plusieurs chefs d’Etat à Beijing), le compte à rebours a commencé simultanément à Bamako, Nouakchott, Alger et Paris. La paix au pas de charge (à vive allure) meuble le second mandat du Président malien qui est pris en étau par des faisceaux de pressions, tous vecteurs d’urgence et d’accélération dans l’application correcte de l’Accord d’Alger du 15 mai 2015. A cet égard, des signes structurants du sort du Nord-Mali sont tantôt signalés, tantôt observés et toujours guettés. Et tous convergent vers un remodelage institutionnel et territorial du Mali.

Continuer la lecture de « Le Mali, la Mauritanie et le futur protectorat de l’Azawad en bordure du Sénégal Par Babacar Justin Ndiaye »

Partagez notre page

Walata, camp de la mort par Habib Ould Mahfoudh

 

 

 

 

 

 

 

Civils d´octobre 1986 et militaires d´octobre 1987 arrivent ensemble dans le fort maudit. Ils sont enchainés. La ration d´eau quotidienne  » : 2 boites de Gloria ». La nourriture : riz bouilli et sable. Les travaux forcés de 8 heures du matin jusqu´á 20 heures á peu prés. Vexation sur vexation. On les avertit á l´arrivée  » : On veut vous tuer á petit feu.

Continuer la lecture de « Walata, camp de la mort par Habib Ould Mahfoudh »

Partagez notre page

Opération déstabilisation du Mali : des militaires mauritaniens débarquent à Kidal

 

 

 

 

 

Après la réélection d’IBRAHIM BOUBACAR KEITA contestée par une grande majorité des Maliens, le devenir du Mali est géré par des mains invisibles venues d’ailleurs avec un objectif bien défini qui est la partition programmée du pays, le régime en place servant de main ouvrière à la réussite de cette entreprise. Africa-kibaru vous livre en exclusivité l’ingérence de l’armée Mauritanienne dans la gestion de la crise au nord du Mali.

Continuer la lecture de « Opération déstabilisation du Mali : des militaires mauritaniens débarquent à Kidal »

Partagez notre page

Les Flam à la Fête de l’Humanité 2018

https://www.boolumbal.org/photo/art/default/17191168-21714002.jpg?v=1505651843

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Forces de libération africaines de Mauritanie portent à la connaissance de ses membres, sympathisants et amis de la Mauritanie qu’elles participeront  pour la 23ème année consécutive  à la fête de l’Humanité qui se tiendra les 14, 15 et 16 septembre 2018 au Parc Départemental Georges-Valbon, LA COURNEUVE

A cette occasion, les Flam vous invitent à venir visiter leur stand. Vous y trouverez, comme d’habitude, des animations autour de débats et autres communications socio-politiques sur la situation en Mauritanie

Répondre à cette invitation, c’est soutenir les Flam.

Le département communication des FLAM.

Partagez notre page

Hommage Nelson Mandela, le réconciliateur

 

 

 

 

 

 

Par Bénédicte Lutaud – publié le 27/02/2017

Nelson Mandela aurait eu 100 ans le 18 juillet. Si son éducation chrétienne a fortement inspiré son combat politique, les idéaux philosophiques de Madiba sont également empreints de ses racines africaines.

«Apôtre de la désobéissance civile », « prophète », « homme de paix » : c’est en ces termes que le monde entier rend hommage à Nelson Mandela, symbole de la lutte contre l’apartheid, lors de sa mort, le 5 décembre 2013, à l’âge de 95 ans. Pourtant, « Madiba* » disait de lui qu’il n’était « ni un saint ni un prophète ». Il regrettait qu’on le présente comme « une sorte de demi-dieu » et préférait se décrire en « homme comme les autres, un pécheur qui essaie de s’améliorer ».

Continuer la lecture de « Hommage Nelson Mandela, le réconciliateur »

Partagez notre page

En Afrique, le fantasme d’une « communauté peule » radicalisée

 

 

 

 

 

 

 

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel. La terreur djihadiste crée une angoisse sociale chez les autres communautés dans les zones menacées, faisant des Peuls des boucs émissaires du fait de leurs prétendues affinités historiques avec l’islam radical. L’identité peule apparaît ainsi comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est trop hétérogène pour établir un lien aussi simple.

Continuer la lecture de « En Afrique, le fantasme d’une « communauté peule » radicalisée »

Partagez notre page

La posture identitaire du président mauritanien

 

 

 

 

 

 

Face à une contestation grandissante et alors que la crise économique s’aggrave, le président Aziz tente de rallier l’opinion par un discours nationaliste arabe à l’algérienne.

Le 5 août dernier, un référendum constitutionnel à l’initiative du président mauritanien Mohammed Ould Abdelaziz obtenait 85% de votes favorables à l’issue d’un scrutin contesté. Parmi les réformes clées figurait l’ajout de deux bandes rouges au drapeau national. Objectif : « valoriser le sacrifice des martyrs » de la résistance à la colonisation française. Une thématique chère au président Aziz qui depuis son arrivée au pouvoir en 2011 multiplie les initiatives symboliques mettant en avant la résistance au colonialisme.

Continuer la lecture de « La posture identitaire du président mauritanien »

Partagez notre page

Claudia Jones, une femme noire, communiste, militante… et oubliée

 

Claudia Jones, probablement le jour des funérailles de Kelso Cochrane, immigrant caribéen tué par les « Teddy Boys » à Londres en mai 1959.

 

 

 

 

 

 

 

Née dans les Caraïbes, émigrée aux Etats-Unis puis exilée à Londres, cette militante pour les droits civiques est enterrée à Londres à gauche de Karl Marx.

Quartier paisible du nord de Londres, Highgate n’accueille que peu de touristes. Ces derniers mois, ceux qui grimpaient la colline pour accéder au «village» venaient principalement pour visiter le mausolée de fortune de George Michael, une des nombreuses célébrités à résider dans le coin, tout comme Kate Moss ou Jude Law. Décédé le jour de noël 2016, le chanteur est enterré au cimetière d’Highgate, petit Père-Lachaise victorien qui abrite aussi les dépouilles du guitariste Bert Jansch, de Malcolm McLaren, le manager des Sex Pistols et une pierre tombale imposante sur laquelle trône une gueule de marbre aussi hirsute que grandiose: celle de Karl Marx.

Continuer la lecture de « Claudia Jones, une femme noire, communiste, militante… et oubliée »

Partagez notre page

Plaidoyer pour l’enseignement de l’œuvre du chef de guerre, Thierno Souleymane Baal

 

 

 

 

 

 

 

L’historien sénégalais, Iba Der Thiam, et le mathématicien Mamadou Youry Sall, soutiennent que ‘’la vie, l’œuvre, la vision, les tactiques et les modes de gouvernance’’ du chef de guerre, Thierno Souleymane Baal, une grande figure du Fouta Toro (Nord) du 18eme siècle doivent être enseignés aux générations actuelles.

Continuer la lecture de « Plaidoyer pour l’enseignement de l’œuvre du chef de guerre, Thierno Souleymane Baal »

Partagez notre page

Témoignage d’un ancien prisonnier politique de l’Ecole de police, des geôles de Nouakchott, de Waalata et d’Ayoun el Atrouss

 

 

 

 

 

 

La prison mouroir de Walata.

« Les lieutenants Dahi Wul MOHAMED et Ghaly Wul SOUVY, l’adjudant Wul BOWBALI tous de la Garde nationale répétaient souvent que nous n’avions droit à rien sauf aux tortures et à la mort. »

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les congressistes, je voudrais tout d’abord remercier la Section française d’Amnesty International de m’avoir permis de prendre la parole pour apporter mon témoignage sur les conditions de détention que j’ai vécues avec des amis pour le seul motif d’avoir revendiqué un droit qui, si dans votre pays est devenu évident, naturel, reste encore à conquérir en Mauritanie : C’est le droit à l’identité. La Mauritanie est un pays multiculturel et biracial. C’est là une richesse humaine que les gouvernants de ce pays n’ont jamais su exploiter. Si cette réalité est officiellement reconnue, la pratique en est tout autre.

Continuer la lecture de « Témoignage d’un ancien prisonnier politique de l’Ecole de police, des geôles de Nouakchott, de Waalata et d’Ayoun el Atrouss »

Partagez notre page

Le 4 septembre 1986 : arrestations de cadres et intellectuels noirs mauritaniens

 

 

 

 

 

 

Le 4 septembre 1986, le régime raciste mauritanien procéda à une série d’arrestations d’intellectuels et de cadres noirs mauritaniens qui avaient publié en juin de la même année,  un document intitulé «Le Manifeste du Négro mauritanien opprimé. De la guerre civile à la lutte de libération nationale». Un document dans lequel ils dénonçaient la politique de discrimination raciale et culturelle en faveur de l’arabisation, la politique d’exclusion ethnique dont la Communauté noire (Bamana, Fulbe, Sooninko et Wolof) fait l’objet depuis l’indépendance de la Mauritanie en 1960.

Continuer la lecture de « Le 4 septembre 1986 : arrestations de cadres et intellectuels noirs mauritaniens »

Partagez notre page

L’horreur en noir et blanc : un documentaire bouleversant

 

 

 

 

 

 

 

Ils étaient noirs, mauritaniens et membres des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) pour faire reconnaître leurs droits. Mais le Président Ould Taya les a envoyés en prison, au fort de Oualata, à des centaines de kilomètres de leur vie, au milieu du désert et du sable.

Dans un clair-obscur qui déshumanise l’image et la rend intemporelle, les traces des convois transportant les prisonniers sont effacées par le vent qui inonde les routes de sable et la voix d’un ancien prisonnier, Fara Bâ, résonne comme une litanie dans le silence éprouvant du désert. Il décrit la déshumanisation progressive des hommes qui étaient enfermés dans le fort, parle sans détour de l’horreur quotidienne.

Continuer la lecture de « L’horreur en noir et blanc : un documentaire bouleversant »

Partagez notre page

Témoignages de Idrissa BA sur les conditions de détention à Oualata

Idrissa BA dit Pathé, est membre et cofondateur des Forces de libération africaines de Mauritanie (FLAM), aujourd’hui exilé aux USA, il a activement participé à l’édition du «Manifeste du Négro mauritanien opprimé. De la guerre civile à la lutte de libération nationale» publié par les Flam en avril 1986. Un document dans lequel les auteurs dénonçaient la politique de la discrimination raciale et culturelle (notamment par l’arabisation à outrance), la politique d’exclusion ethnique dont la Communauté noire mauritanienne fait l’objet depuis l’indépendance de la Mauritanie en 1960. Arrêté en septembre 1986, dans le cadre de la campagne de répression et d’élimination physique de la classe politique noire mauritanienne, suite à la publication du manifeste, Idrissa BA fut incarcéré à la prison civile de Nouakchott avant d’être déporté à la prison mouroir de Oualata (comme tous ses camarades civils et militaires). A Oualata, il assista impuissant à la mort de Alassane Oumar BA, le 26 août 1988, de Ten Youssouf GUEYE, le 2 septembre 1988 (à Néma où il a été évacué dans un état comateux), de Abdoul Khoudouss BA, le 13 septembre 1988, et de Tafsirou DJIGO, le 28 septembre 1988.

Partagez notre page

Triste sort des “Nègres” de service

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors candidat à la Présidence de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz surfant sur tous les sentiments de la communauté négro-africaine, capitalisant toutes les frustrations, il se dresse, par le discours, en réparateur des torts. Se voulant l’incarnation du calife juste, défenseur des opprimés et symbole de lutte pour la fin des impairs, il s’engage pour trouver une solution définitive du problème des réfugiés mauritaniens. Il décrétera la journée du 25 mars, journée dédiée à l’unité nationale.

Continuer la lecture de « Triste sort des “Nègres” de service »

Partagez notre page

MAURITANIE : L´écrivain Téne Youssouf Gueye serait mort en prison. Le Monde 9 septembre 1988

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dakar. –

l´écrivain mauritanien Tène Youssouf Guéye et un militaire de race noir, l´adjudant Alassane Oumar Bâ, sont morts en détention en Mauritanie, ont annoncé, mercredi 7 septembre, dans un communiqué remis à la presse à Dakar, les Forces de Libération Africaines de Mauritanie ( FLAM, opposition negro – mauritanienne). L´information n´a pas été confirmée de source officielle à Nouakchott, où l´on se refuse à tout commentaire.

Continuer la lecture de « MAURITANIE : L´écrivain Téne Youssouf Gueye serait mort en prison. Le Monde 9 septembre 1988 »

Partagez notre page

Trente ans après le début du génocide perpétré contre leur communauté, des Noirs mauritaniens réclament toujours un procès contre le Colonel Maawiya Ould Sid’Ahmed TAYA

 

 

 

 

En novembre 1989, Amnesty International a publié un rapport de 30 pages

sur les violations des droits de l’homme recensées en Mauritanie entre 1986 et 1989. Ce rapport était intitulé Mauritanie 1986-1989: Contexte d’une crise. Trois années d’emprisonnements politiques, de tortures et de procès inéquitables (AI Index AFR 38/13/89).

Depuis la publication de ce document, la situation des droits de l’homme en Mauritanie s’est considérablement aggravée. Les exécutions extrajudiciaires, l’usage de la torture, les traitements cruels, inhumains ou dégradants infligés à des villageois ont atteint un niveau particulièrement alarmant dans le sud du pays.

Continuer la lecture de « Trente ans après le début du génocide perpétré contre leur communauté, des Noirs mauritaniens réclament toujours un procès contre le Colonel Maawiya Ould Sid’Ahmed TAYA »

Partagez notre page

Que faisait IBK à Nouakchott ?

 

 

 

 

 

 

Quelques heures seulement après le verdict de la Cour Constitutionnelle, le Président IBK a entamé une visite officielle en Mauritanie. Une initiative diversement appréciée à Bamako. Et pour cause.

«IBK bouclait son premier voyage à l’étranger en Mauritanie, après sa réélection pour un deuxième mandat présidentiel. Le président malien était arrivé jeudi à Nouakchott pour une visite de quelques heures à bord d’un appareil de Mauritanian Airlines. 

 Durant sa campagne électorale, le chef de l’Etat malien se déplaçait à bord d’un avion de Mauritanian Airlines. Des véhicules immatriculés Mauritanie transportaient également sa logistique de campagne (…)

Continuer la lecture de « Que faisait IBK à Nouakchott ? »

Partagez notre page

Bamako sous la tutelle de Nouakchott ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Le général président Mohamed Oud Abdel Aziz parrain financier de la réélection contestée d’Ibrahima Boubacar Keita (IBK). L’information est révélée par le site Alakhbar, relayée par plusieurs autres.

Extrait : « IBK bouclait sa première visite à l’étranger en Mauritanie, après sa réélection pour un deuxième mandat présidentiel. Durant sa campagne électorale, le chef de l’Etat malien se déplaçait à bord d’un avion de Mauritanian Airlines. Des véhicules immatriculés Mauritanie transportaient également sa logistique de campagne ».

Continuer la lecture de « Bamako sous la tutelle de Nouakchott ? »

Partagez notre page

30ème anniversaire de la mort en détention de nos martyrs de Oualata

 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion du 30ème  anniversaire de la mort en détention du Maréchal de Logis chef de la Gendarmerie Alasane Oumar BA, de l’écrivain Ten Youssouf Gueye, du lieutenant Abdoul Qudus BA et de Tapsiru Djio , membre et cofondateur des flam, Flam-mauritanie.org rend hommage aux martyrs de notre lutte nationale tombés à Oualata, en publiant un dossier spécial consacré à ce triste anniversaire.

Notre dossier

Partagez notre page

Mauritanie : comment torturer un Noir et s’en vanter

 

 

 

 

 

 

Le 11 janvier, les réseaux sociaux mauritaniens, notamment les groupes de discussion WhatshApp et Facebook, diffusaient deux vidéo d’une séance de torture infligée par des Maures, aux voix jeunes, à un descendant d’esclave, un hartani, prénommé Ethmane. Les circonstances, la cause, le lieu et la date restaient indéterminés. L’échange verbal entre les protagonistes laisse entrevoir la probabilité d’une expédition punitive suite à une tentative de larcin ; les tortionnaires, qui filment la scène et s’y expriment distinctement, non sans l’agonir la victime d’insultes et exigent l’identité de son complice.

Continuer la lecture de « Mauritanie : comment torturer un Noir et s’en vanter »

Partagez notre page