Rencontre avec … : Le docteur Mamadou Ibra Sy

 

 

 

 

 

 

MB : Docteur Sy merci de nous consacrer le temps nécessaire pour faire connaître le mieux possible à nos lecteurs votre personnalité et l’ampleur de votre passion « L’Egyptologie » !

Avant de nous focaliser sur elle, je vous serais infiniment reconnaissante de bien vouloir vous présenter car, vous êtes loin d’être un inconnu pour une génération déjà très établie en Mauritanie mais je pense que le lien avec les plus jeunes a besoin d’être tissé, ou tout au moins consolidé !

Continuer la lecture de « Rencontre avec … : Le docteur Mamadou Ibra Sy »

Partagez notre page

Mamadou Sidy BA »Les Flam existent et existeront toujours. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Originaire de Sangne-Loobaali, (département de Maghama, région du Gorgol), Mamadou Sidi BA a été arrêté en Septembre 1986 suite à la publication du « Manifeste du négro-mauritanien opprimé» pendant qu’il était en fonction au Service de Planification des études et projets du ministère de la santé après une formation de technicien supérieur de Santé au Centre d’Enseignement Supérieur en Soins-Infirmiers (CESSI) à Dakar en 1985.

Continuer la lecture de « Mamadou Sidy BA »Les Flam existent et existeront toujours. » »

Partagez notre page

La Mauritanie, « un Etat à deux vitesses », entretien avec Abda Wone, membre des Flam, par Falila Gbadamassi

 

 

 

 

 

 

Journaliste et politologue de formation, Abda Wone est natif de Kaédi, une ville située au Sud de la Mauritanie. Diplômé notamment de la Columbia University, il est militant et cadre des Forces de libération africaines de Mauritanie (Flam). Abda Wone est également porte-parole associé de l’association américaine American Anti-Slavery Group (AASG-iAbolish). Sa vie de militant débute alors qu’il est adolescent. A 16 ans, en 1989, il doit quitter son pays : plusieurs milliers de Négro-mauritaniens sont déportés. Depuis 2000, il vit aux Etats-Unis où il a déposé une plainte le 23 mai 2007 pour crimes contre l’humanité, déportation et torture contre l’ancien président mauritanien Maouya Ould Taya (1984-2005) et son régime.

Continuer la lecture de « La Mauritanie, « un Etat à deux vitesses », entretien avec Abda Wone, membre des Flam, par Falila Gbadamassi »

Partagez notre page

Rencontre avec Mahamadou Sy, survivant de l´enfer d´INAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette date est entrée dans l’histoire de la Mauritanie qu’on le veuille ou non et elle sera toujours associée à cette sinistre nuit où 28 prisonniers furent pendus pour commémorer le 30ième anniversaire du pays. La veille 28 personnes furent sélectionnées et numérotées de 1 à 28. L’exécution eut lieu dans cet ordre à partir de minuit. Je ne crois pas que les témoins de cette macabre scène, les familles des victimes et tout mauritanien qui condamnant cette barbarie puissent avoir, pour ce jour, la même considération que les commanditaires de cette immolation et leurs sympathisants. Cet anniversaire ne symbolisera désormais plus que les massacres d’Inal. On ne pourra rien y changer. Pour moi c’est tout le mois de novembre qui est douleur; chaque jour me rappelle un tortionnaire, un bourreau, un ami disparu ou un moment de souffrance.

 

Continuer la lecture de « Rencontre avec Mahamadou Sy, survivant de l´enfer d´INAL »

Partagez notre page

Rencontre avec Idrissa BA, membre cofondateur des Flam et rescapé de la prison mouroir de Walata

 

 

 

 

 

 

 

« Je suis extrêmement choqué par les images publiées ces derniers jours montrant Oumar O/ Boubakar posant fièrement devant les tombes de nos martyrs de Oualata »

A l’occasion du 27ème anniversaire de la mort en détention de nos à martyrs à Oualata, flam-mauritanie.org reçoit Idrissa BA dit Pathé, membre et cofondateur des Forces de libération africaines de Mauritanie (FLAM). Aujourd’hui exilé aux USA, Idrissa BA a activement participé à l’édition du «Manifeste du Négro mauritanien opprimé. De la guerre civile à la lutte de libération nationale» publié par les Flam en avril 1986. Un document dans lequel les auteurs dénonçaient la politique de la discrimination raciale et culturelle (notamment par l’arabisation à outrance), la politique d’exclusion ethnique dont la Communauté noire mauritanienne fait l’objet depuis l’indépendance de la Mauritanie en 1960.

Continuer la lecture de « Rencontre avec Idrissa BA, membre cofondateur des Flam et rescapé de la prison mouroir de Walata »

Partagez notre page

Monsieur BÂ Mamadou Sidi, Président des FLAM, dans une interview exclusive accordée au journal Le Calame

‘’La gestion du passif humanitaire par le pouvoir actuel : désastreuse et injuste’’

 

 

Les mauritaniens s’apprêtent à célébrer le 57e anniversaire de leur pays. La cérémonie officielle se déroulera à Kaédi, capitale régionale du Gorgol. Quelle signification donnez-vous au choix de cette ville qui avait abrité la prière aux morts, organisée, le 25 mars 2009, consacrées aux victimes des exactions commises dans les casernes contre les militaires négro-mauritaniens, pendant les années 90 -91? 

Bâ Mamadou Sidi : Tout d’abord, Je tiens à vous remercier d’avoir bien voulu m’accorder cette interview. Ce geste qui me va droit au cœur, confirme encore l’objectivité et l’indépendance de votre journal et me permet de clarifier la ligne politico-idéologique des Forces de Libérations Africaines de Mauritanie.

Continuer la lecture de « Monsieur BÂ Mamadou Sidi, Président des FLAM, dans une interview exclusive accordée au journal Le Calame »

Partagez notre page