Mauritanie : nominations riment avec discriminations

 

 

 

 

 

 

Le 9 janvier dernier, le Chef de l’Etat étant en tête de cortège, des centaines d’habitants de Nouakchott (surtout des fonctionnaires contraints et forcés) ont marché « contre la haine, le racisme et pour l’Unité nationale » à l’invitation des autorités qui en avaient conçu les slogans. Depuis cet événement qui a reçu un accueil plutôt contrasté, la plus célèbre avenue de la capitale a été  renommée, dans la foulée, « Avenue de l’unité nationale». Beau nom de baptême et beau symbole en apparence ! Mais en apparence seulement.

Continuer la lecture de « Mauritanie : nominations riment avec discriminations »

Partagez notre page

Les onze jours de Nouakchott (février 1966

 

 

 

 

 

Aux débuts de l’indépendance, plus des trois quarts de la fonction publique mauritanienne sont tenus par des noirs; plus de 80 % dans l’enseignement et les PTT. Ils avaient accepté l’école, parlaient et écrivaient le français. De nombreux Dahoméens qui étaient les commis de l’administration de Dakar à Brazzaville – surnommés les porte-plumes de l’Afrique -sont d’abord expulsés pour laisser place aux nationaux.

Puis se pose le problème de l’équilibre entre Noirs et Maures. Rien de religieux dans cette rivalité: les Toucouleurs sont encore plus pieux musulmans que les Maures chez lesquels quelques pratiques berbères ont subsisté.

Continuer la lecture de « Les onze jours de Nouakchott (février 1966 »

Partagez notre page

Mohamed OULD Abdel Aziz : Portrait de l’actuel chef du système beydane

 

 

 

 

 

 

 

Issu de la tribu des Ouled Bousbaa, Mohamed Ould Abdel Aziz Ould est né le 20 décembre 1956 à (62 ans), à Darou Mousty (non loin de Louga, au Sénégal). Il dit être né à Akjoujt, une ville située à quelques 250 km au nord de Nouakchott.

Sorti de l’Académie royale militaire de Meknès, au Maroc, il rejoint l’armée mauritanienne en 1977

En 1984, il est nommé aide de camp du président de la République ;

* 1986 – 1987. Il intègre l’Ecole militaire inter armes d’Atar (E.m.i.a.) où il obtient le brevet de capitaine. Maouya Ould Sid’Ahmed Ould TAYA le rappellera de 1987 à 1991 à son ancien poste d’aide de camp du président de la République et de commandant du bataillon de sécurité de la présidence de la république (Ba.se.p.) ;

Continuer la lecture de « Mohamed OULD Abdel Aziz : Portrait de l’actuel chef du système beydane »

Partagez notre page

Mauritanie : Entre le racisme anti-Noirs et l’esclavage

 

 

 

 

 

 

L’histoire de la Mauritanie est marquée par le racisme et le chauvinisme des Arabes bîdhânes, et par l’esclavage des Noirs qui y est encore pratiqué.

La Mauritanie est un pays biracial et multiethnique composée de :

* Les Bamana, les Fulɓe, les Sooninko et les Wolof, populations que l’on retrouve aussi dans les autres pays de l’Afrique de l’ouest et du Centre

* Les Arabes Bîdhân (terme arabe, l’bial, signifiant « Blancs » et par lequel se désignent eux-mêmes, les leucodermes, de Culture arabo-berbère en Mauritanie, par opposition aux « Noirs » désignés sous les vocables racistes de « Soudân » ou « Kwar » dérivé de « kafr »).

* Les H’râtîn (descendants d’esclaves Noirs) et les Abîd (esclaves Noirs) qui sont assimilés culturellement par leurs propriétaires arabo-berbères.

Continuer la lecture de « Mauritanie : Entre le racisme anti-Noirs et l’esclavage »

Partagez notre page

Mauritanie: Dispersion par la Police de la marche des veuves

 

 

 

 

 

 

Une marche du collectif des veuves, orphelins et autres ayants des droits des militaires noirs victimes d’exécutions extrajudiciaires perpétrées en Mauritanie entre septembre 1990 et février 1991, en direction de la représentation des Nations Unies à Nouakchott, a été stoppée, mercredi, par la police, tout près de la mairie de Tevragh-Zeina, a-t-on constaté.

Continuer la lecture de « Mauritanie: Dispersion par la Police de la marche des veuves »

Partagez notre page

Recalés, parce qu’ils sont noirs !

 

 

 

 

 

 

 

2016 : les jeunes footballeurs de l’École Nessiba 1 (un établissement scolaire de la périphérie du 6ème arrondissement de Nouakchott) sont privés d’un voyage mérité au Qatar. Parce que tous noirs, l’état raciste mauritanien  a jugé qu’ils ne pouvaient pas représenter la Mauritanie dans un tournoi de football destiné aux écoliers du monde « arabe ».

Continuer la lecture de « Recalés, parce qu’ils sont noirs ! »

Partagez notre page

Mauritanie: la ségrégation raciale au sein de l’armée, l’analyse des Flam

 

 

 

 

 

 

Nous parlons de l’armée pour deux raisons. Dans le présent, elle détient le pouvoir. Dans l’avenir, elle jouera un rôle déterminant pour l’issue du conflit racial.

La guerre du Sahara a contribué à lui donner la place qu’elle occupe actuellement. Le coup d’Etat du 10 juillet 1978, en la propulsant sur le devant de la scène politique du pays, a fait d’elle la première force politique avec laquelle il faut désormais composer. Évidemment, il ne faudrait pas entendre « force politique » dans le sens classique du terme, avec une organisation cohérente, avec un programme économique, une idéologie auxquels se réfèrent ses membres.

Continuer la lecture de « Mauritanie: la ségrégation raciale au sein de l’armée, l’analyse des Flam »

Partagez notre page

La Mauritanie exclue de l’Agoa pour pratique d’esclavage

 

 

 

 

 

 

Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages en matière de préférence commerciale en vertu de la Loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (Agoa), à compter du 1er janvier 2019.

Le décret signé par le président américain met en cause les pratiques de travail forcé et l’esclavage moderne, selon un décret présidentiel publié par le Bureau américain en charge du commerce que VOA Afrique a vu.

Continuer la lecture de « La Mauritanie exclue de l’Agoa pour pratique d’esclavage »

Partagez notre page

Mauritanie : voyage au cœur d’un état Islamique d’Afrique et Esclavagiste

 

 

 

 

 

 

 

Située entre l’Afrique noire et le Maghreb, la République Islamique de Mauritanie est un pays carrefour composé essentiellement de  »négro-africains » descendants des empires et royaumes africains qui contrôlaient jadis une très grande partie de ce territoire (réf : empire du Mali – empire songhay – royaume du Fouta toro – royaume du Walo …), d’arabo-berbères (aussi appelés Beydanes) arrivés au fil des conquêtes islamiques et enfin de Haratines (peuple noir autochtone) transformés esclaves.

Continuer la lecture de « Mauritanie : voyage au cœur d’un état Islamique d’Afrique et Esclavagiste »

Partagez notre page

Mauritanie : de la marginalisation des diversités culturelles à l’installation de la violence par Sidi N’Diaye

 

 

 

 

 

 

 

Le 28 novembre 1960, date de l’indépendance de la Mauritanie, va marquer les débuts d’un enchevêtrement de mesures et de politiques qui, sur la durée, vont scinder les populations mauritaniennes et exacerber les passions communautaires à partir des années 1980 ( Il est évident que bien avant l’indépendance des tensions….) C’est un élément important qu’il convient de saisir pour comprendre la nature de la répression qui touchera plus tard le pays. En effet, faisant abstraction totale de l’hétérogénéité ethnique et culturelle qui caractérise la Mauritanie, Moctar Ould Daddah, le premier président après l’indépendance, décide une arabisation partielle du système éducatif, ignorant des populations qui ont toujours usé de la langue française dans leur parcours scolaire.

Continuer la lecture de « Mauritanie : de la marginalisation des diversités culturelles à l’installation de la violence par Sidi N’Diaye »

Partagez notre page

La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel,

 

 

 

 

 

 

Durant la seconde guerre du Golfe, la lointaine Mauritanie est apparue, incompréhensiblement pour ceux qui ne la connaissent pas, comme un des pays arabes les plus pro-irakiens, voire le plus sûr pour les irakiens puisque c’est là que Saddam Hussein a souhaité mettre son épouse à l’abri et que c’est dans ses ports ou sur ses aéroports que quelques éléments de la marine et de la flotte aérienne irakiennes ont été expédiés en attendant des jours meilleurs. Comme ailleurs dans d’autres pays arabes éloignés du front, la rue, plus exactement la population maure, ceinte des couleurs ira-kiennnes (voile pour les femmes, turban pour les hommes), a manifesté derrière des portraits du leader irakien, la société politique maure a pris globalement fait et cause pour Bagdad.

Continuer la lecture de « La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel, »

Partagez notre page

La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème partie Afro-nationalisme, arabismes et marxisme : le Baath dans la Mauritanie de 1960 à 1990

Pour bien situer l’origine et la nature de l’influence irakienne en Mauritanie, il est nécessaire d’effectuer un bref retour en arrière, jusqu’à la fondation de l’actuel Etat mauritanien.

Au moment de la proclamation de son indépendance, le 28 Novembre 1960, la Mauritanie n’obtint, en dehors de la Tunisie, la reconnaissance d’aucun Etat arabe. Le Maroc, reprenant le projet de Grand Maroc d’ Allai El Fassi, considérait alors comme de son droit de « réintégrer » dans son territoire national ce morceau de terre que seules les colonisations espagnole et française auraient détaché du reste du royaume. Dans l’élite mauritanienne d’alors, le débat fit rage et le premier député mauritanien à l’Assemblée nationale française de l’après Seconde Guerre Mondiale, Maure du Tagant, Horma Ould Babana, battu plus tard (1951) par un notable pro-français du parti nouvellement créé, l’Union Progressiste Mauritanienne (U.P.M.), rejoignit dès 1956 le Maroc et y anima, en vain, un mouvement (l’éphémère Front National de Libération Mauritanien) en faveur du rattachement de la colonie française au royaume chérifien.

Continuer la lecture de « La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel »

Partagez notre page

La posture identitaire du président mauritanien

 

 

 

 

 

 

Face à une contestation grandissante et alors que la crise économique s’aggrave, le président Aziz tente de rallier l’opinion par un discours nationaliste arabe à l’algérienne.

Le 5 août dernier, un référendum constitutionnel à l’initiative du président mauritanien Mohammed Ould Abdelaziz obtenait 85% de votes favorables à l’issue d’un scrutin contesté. Parmi les réformes clées figurait l’ajout de deux bandes rouges au drapeau national. Objectif : « valoriser le sacrifice des martyrs » de la résistance à la colonisation française. Une thématique chère au président Aziz qui depuis son arrivée au pouvoir en 2011 multiplie les initiatives symboliques mettant en avant la résistance au colonialisme.

Continuer la lecture de « La posture identitaire du président mauritanien »

Partagez notre page

Mauritanie : comment torturer un Noir et s’en vanter

 

 

 

 

 

 

Le 11 janvier, les réseaux sociaux mauritaniens, notamment les groupes de discussion WhatshApp et Facebook, diffusaient deux vidéo d’une séance de torture infligée par des Maures, aux voix jeunes, à un descendant d’esclave, un hartani, prénommé Ethmane. Les circonstances, la cause, le lieu et la date restaient indéterminés. L’échange verbal entre les protagonistes laisse entrevoir la probabilité d’une expédition punitive suite à une tentative de larcin ; les tortionnaires, qui filment la scène et s’y expriment distinctement, non sans l’agonir la victime d’insultes et exigent l’identité de son complice.

Continuer la lecture de « Mauritanie : comment torturer un Noir et s’en vanter »

Partagez notre page

Du racisme d’Etat en Mauritanie par Mamadou Kalidou Ba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai été amené, à plusieurs reprises, à dénoncer le plus grand et le plus indigne mal du troisième millénaire: l’existence sur ce globe terrestre d’inégalités raciales ! On me dirait que ce n’est pas là un fait nouveau, que partout dans le monde où cohabitent des communautés humaines différentes par leurs langues, leurs religions ou les couleurs de leurs peaux, il y a eu (ou y a encore) des inégalités ! Je répondrai que la particularité du racisme mauritanien, c’est justement qu’il a été suscité par l’Etat qui continue encore aujourd’hui de l’entretenir.

Continuer la lecture de « Du racisme d’Etat en Mauritanie par Mamadou Kalidou Ba »

Partagez notre page

Les évènements de 1979 : La grande colère de la population noire

 

 

 

 

 

 

« En Mauritanie, tous les centres de décision sont arabo-berbères », dit un jeune fonctionnaire mauritanien connu pour son attitude critique à l’égard du gouvernement de Nouakchott. Si excessifs que puissent paraître ces propos, ils reflètent parfaitement l’état d’esprit qui prévaut actuellement au sein d’une partie importante de la population noire de Mauritanie.

Continuer la lecture de « Les évènements de 1979 : La grande colère de la population noire »

Partagez notre page

Mauritanie : Des obstacles administratifs empêchent des enfants d’aller à l’école

 

 

 

 

 

 

 

 

Une procédure complexe d’enrôlement à l’état civil limite les inscriptions

(Tunis) – Le processus national d’ « enrôlement » à l’état civil en Mauritanie, empêche certains enfants de s’inscrire à l’école publique et de passer des examens nationaux obligatoires, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le gouvernement devrait modifier ses politiques pour veiller à ce qu’aucun enfant en âge d’être scolarisé ne soit privé du droit à l’éducation parce qu’il n’a pas les documents d’identité exigés.

Continuer la lecture de « Mauritanie : Des obstacles administratifs empêchent des enfants d’aller à l’école »

Partagez notre page

Mauritanie : analyse de la situation sociopolitique et institutionnelle de 1960 à nos jours

 

 

 

 

 

 

 

 

Une indépendance sur fond de cohabitation fragile

En Mauritanie, il existait deux conquêtes coloniales qui se sont déroulées dans des contextes sociopolitiques différents.Il s’agit des colonies du sud allant de 1855 à 1891 et la colonie du nord de 1902 à 1919[1].

Le raccordement administratif de ces deux territoires donne naissance à la colonie de la Mauritanie[2], s’imposant par sa position géographique comme un trait d’union entre l’Afrique du nord et l’Afrique subsaharienne.

Continuer la lecture de « Mauritanie : analyse de la situation sociopolitique et institutionnelle de 1960 à nos jours »

Partagez notre page

Un ministère des affaires de plus en plus étrangères

 

 

 

 

 

Diversité mais pas trop. Bis.

Dans notre publication du 24 mai 2018, nous rendions compte de la manière très particulière dont les autorités mauritaniennes ont célébré la Journée Internationale de la Diversité Culturelle. A en croire les médias mauritaniens, à l’occasion de la Journée, placée sous le leitmotiv de la diversité comme gage de l’unité nationale, ont été lus des poèmes en arabe et en hassanya à l’exclusion des cultures des communautés negro-africaines du pays. Curieuse manière de célébrer le pluralisme culturel!!

Continuer la lecture de « Un ministère des affaires de plus en plus étrangères »

Partagez notre page

Mauritanie : L’Épuration ethnique

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction

Dans mon intervention de ce soir, je me situerai à la fois sur deux champs distincts:

  • celui de l’acteur, de la victime qui témoigne sur les conditions de détention vécues avec des amis pour le seul motif d’avoir revendiqué un droit qui, si en France est devenu évident, naturel, reste encore à conquérir en Mauritanie: C’est le droit de vivre son identité dans toutes ses expressions politique, culturelle et socio- économique.

Continuer la lecture de « Mauritanie : L’Épuration ethnique »

Partagez notre page