Mauritanie : de la marginalisation des diversités culturelles à l’installation de la violence par Sidi N’Diaye

 

 

 

 

 

 

 

Le 28 novembre 1960, date de l’indépendance de la Mauritanie, va marquer les débuts d’un enchevêtrement de mesures et de politiques qui, sur la durée, vont scinder les populations mauritaniennes et exacerber les passions communautaires à partir des années 1980 ( Il est évident que bien avant l’indépendance des tensions….) C’est un élément important qu’il convient de saisir pour comprendre la nature de la répression qui touchera plus tard le pays. En effet, faisant abstraction totale de l’hétérogénéité ethnique et culturelle qui caractérise la Mauritanie, Moctar Ould Daddah, le premier président après l’indépendance, décide une arabisation partielle du système éducatif, ignorant des populations qui ont toujours usé de la langue française dans leur parcours scolaire.

Continuer la lecture de « Mauritanie : de la marginalisation des diversités culturelles à l’installation de la violence par Sidi N’Diaye »

Partagez notre page

La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel,

 

 

 

 

 

 

Durant la seconde guerre du Golfe, la lointaine Mauritanie est apparue, incompréhensiblement pour ceux qui ne la connaissent pas, comme un des pays arabes les plus pro-irakiens, voire le plus sûr pour les irakiens puisque c’est là que Saddam Hussein a souhaité mettre son épouse à l’abri et que c’est dans ses ports ou sur ses aéroports que quelques éléments de la marine et de la flotte aérienne irakiennes ont été expédiés en attendant des jours meilleurs. Comme ailleurs dans d’autres pays arabes éloignés du front, la rue, plus exactement la population maure, ceinte des couleurs ira-kiennnes (voile pour les femmes, turban pour les hommes), a manifesté derrière des portraits du leader irakien, la société politique maure a pris globalement fait et cause pour Bagdad.

Continuer la lecture de « La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel, »

Partagez notre page

La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème partie Afro-nationalisme, arabismes et marxisme : le Baath dans la Mauritanie de 1960 à 1990

Pour bien situer l’origine et la nature de l’influence irakienne en Mauritanie, il est nécessaire d’effectuer un bref retour en arrière, jusqu’à la fondation de l’actuel Etat mauritanien.

Au moment de la proclamation de son indépendance, le 28 Novembre 1960, la Mauritanie n’obtint, en dehors de la Tunisie, la reconnaissance d’aucun Etat arabe. Le Maroc, reprenant le projet de Grand Maroc d’ Allai El Fassi, considérait alors comme de son droit de « réintégrer » dans son territoire national ce morceau de terre que seules les colonisations espagnole et française auraient détaché du reste du royaume. Dans l’élite mauritanienne d’alors, le débat fit rage et le premier député mauritanien à l’Assemblée nationale française de l’après Seconde Guerre Mondiale, Maure du Tagant, Horma Ould Babana, battu plus tard (1951) par un notable pro-français du parti nouvellement créé, l’Union Progressiste Mauritanienne (U.P.M.), rejoignit dès 1956 le Maroc et y anima, en vain, un mouvement (l’éphémère Front National de Libération Mauritanien) en faveur du rattachement de la colonie française au royaume chérifien.

Continuer la lecture de « La difficile sortie d’un régime autoritaire, Mauritanie 1990-1992 Pierre Robert Baduel »

Partagez notre page

La posture identitaire du président mauritanien

 

 

 

 

 

 

Face à une contestation grandissante et alors que la crise économique s’aggrave, le président Aziz tente de rallier l’opinion par un discours nationaliste arabe à l’algérienne.

Le 5 août dernier, un référendum constitutionnel à l’initiative du président mauritanien Mohammed Ould Abdelaziz obtenait 85% de votes favorables à l’issue d’un scrutin contesté. Parmi les réformes clées figurait l’ajout de deux bandes rouges au drapeau national. Objectif : « valoriser le sacrifice des martyrs » de la résistance à la colonisation française. Une thématique chère au président Aziz qui depuis son arrivée au pouvoir en 2011 multiplie les initiatives symboliques mettant en avant la résistance au colonialisme.

Continuer la lecture de « La posture identitaire du président mauritanien »

Partagez notre page

Mauritanie : comment torturer un Noir et s’en vanter

 

 

 

 

 

 

Le 11 janvier, les réseaux sociaux mauritaniens, notamment les groupes de discussion WhatshApp et Facebook, diffusaient deux vidéo d’une séance de torture infligée par des Maures, aux voix jeunes, à un descendant d’esclave, un hartani, prénommé Ethmane. Les circonstances, la cause, le lieu et la date restaient indéterminés. L’échange verbal entre les protagonistes laisse entrevoir la probabilité d’une expédition punitive suite à une tentative de larcin ; les tortionnaires, qui filment la scène et s’y expriment distinctement, non sans l’agonir la victime d’insultes et exigent l’identité de son complice.

Continuer la lecture de « Mauritanie : comment torturer un Noir et s’en vanter »

Partagez notre page

Du racisme d’Etat en Mauritanie par Mamadou Kalidou Ba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai été amené, à plusieurs reprises, à dénoncer le plus grand et le plus indigne mal du troisième millénaire: l’existence sur ce globe terrestre d’inégalités raciales ! On me dirait que ce n’est pas là un fait nouveau, que partout dans le monde où cohabitent des communautés humaines différentes par leurs langues, leurs religions ou les couleurs de leurs peaux, il y a eu (ou y a encore) des inégalités ! Je répondrai que la particularité du racisme mauritanien, c’est justement qu’il a été suscité par l’Etat qui continue encore aujourd’hui de l’entretenir.

Continuer la lecture de « Du racisme d’Etat en Mauritanie par Mamadou Kalidou Ba »

Partagez notre page

Les évènements de 1979 : La grande colère de la population noire

 

 

 

 

 

 

« En Mauritanie, tous les centres de décision sont arabo-berbères », dit un jeune fonctionnaire mauritanien connu pour son attitude critique à l’égard du gouvernement de Nouakchott. Si excessifs que puissent paraître ces propos, ils reflètent parfaitement l’état d’esprit qui prévaut actuellement au sein d’une partie importante de la population noire de Mauritanie.

Continuer la lecture de « Les évènements de 1979 : La grande colère de la population noire »

Partagez notre page

Mauritanie : Des obstacles administratifs empêchent des enfants d’aller à l’école

 

 

 

 

 

 

 

 

Une procédure complexe d’enrôlement à l’état civil limite les inscriptions

(Tunis) – Le processus national d’ « enrôlement » à l’état civil en Mauritanie, empêche certains enfants de s’inscrire à l’école publique et de passer des examens nationaux obligatoires, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le gouvernement devrait modifier ses politiques pour veiller à ce qu’aucun enfant en âge d’être scolarisé ne soit privé du droit à l’éducation parce qu’il n’a pas les documents d’identité exigés.

Continuer la lecture de « Mauritanie : Des obstacles administratifs empêchent des enfants d’aller à l’école »

Partagez notre page

Mauritanie : analyse de la situation sociopolitique et institutionnelle de 1960 à nos jours

 

 

 

 

 

 

 

 

Une indépendance sur fond de cohabitation fragile

En Mauritanie, il existait deux conquêtes coloniales qui se sont déroulées dans des contextes sociopolitiques différents.Il s’agit des colonies du sud allant de 1855 à 1891 et la colonie du nord de 1902 à 1919[1].

Le raccordement administratif de ces deux territoires donne naissance à la colonie de la Mauritanie[2], s’imposant par sa position géographique comme un trait d’union entre l’Afrique du nord et l’Afrique subsaharienne.

Continuer la lecture de « Mauritanie : analyse de la situation sociopolitique et institutionnelle de 1960 à nos jours »

Partagez notre page

Un ministère des affaires de plus en plus étrangères

 

 

 

 

 

Diversité mais pas trop. Bis.

Dans notre publication du 24 mai 2018, nous rendions compte de la manière très particulière dont les autorités mauritaniennes ont célébré la Journée Internationale de la Diversité Culturelle. A en croire les médias mauritaniens, à l’occasion de la Journée, placée sous le leitmotiv de la diversité comme gage de l’unité nationale, ont été lus des poèmes en arabe et en hassanya à l’exclusion des cultures des communautés negro-africaines du pays. Curieuse manière de célébrer le pluralisme culturel!!

Continuer la lecture de « Un ministère des affaires de plus en plus étrangères »

Partagez notre page

Mauritanie : L’Épuration ethnique

 

 

 

 

 

Introduction

Dans mon intervention de ce soir, je me situerai à la fois sur deux champs distincts:

  • celui de l’acteur, de la victime qui témoigne sur les conditions de détention vécues avec des amis pour le seul motif d’avoir revendiqué un droit qui, si en France est devenu évident, naturel, reste encore à conquérir en Mauritanie: C’est le droit de vivre son identité dans toutes ses expressions politique, culturelle et socio- économique.

Continuer la lecture de « Mauritanie : L’Épuration ethnique »

Partagez notre page

La Mauritanie épinglée pour non-application des dispositions de la Convention contre la discrimination : une victoire des ONG des droits de l’homme

 

Les Rapporteurs des Nations Unies chargés de veiller à l’application de la Convention pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD) et qui ont épluché les rapports présentés par l’Etat mauritanien les 1er et 2 mai, puis les 9 et 10 mai 2018 à Genève, ont rendu un rapport très critique sur le non-respect de la Convention par la Mauritanie. Une belle victoire des ONG des droits de l’homme.

Continuer la lecture de « La Mauritanie épinglée pour non-application des dispositions de la Convention contre la discrimination : une victoire des ONG des droits de l’homme »

Partagez notre page

L’armée mauritanienne : « Une armée sans méritocratie et sans exemplarité des chefs, est vouée à s’effondrer sur elle-même! »

 

 

 

 

 

 

 

Camille Evrard est docteure en histoire contemporaine, actuellement chercheure à l’université de Toulouse Jean Jaurès. Elle soutient en 2015 à la Sorbonne sa thèse sur la transition militaire à l’indépendance mauritanienne : « De l’armée coloniale à l’armée nationale en Mauritanie : une histoire militaire sahélo-saharienne, de la conquête à la guerre du Sahara occidental ». De passage à Nouakchott, pour une conférence à l’institut français de Mauritanie, le mardi 29 novembre, elle répond aux questions de Mozaikrim, par rapport aux grande étapes fondatrices d’une armée mauritanienne, bien plus complexes qu’on ne l’imagine, dans un contexte actuel où le révisionnisme ambiant d’une frange idéologique au pouvoir, en quête d’une identité glorieuse nouvelle, modifie allègrement les faits historiques, toujours têtus. Entretien sans langue de bois.

Continuer la lecture de « L’armée mauritanienne : « Une armée sans méritocratie et sans exemplarité des chefs, est vouée à s’effondrer sur elle-même! » »

Partagez notre page

Ordonnance 83-127 du 5 juin 1983 portant réorganisation foncière et domaniale

 

 

 

 

 

 

 

Journal Officiel de la République Islamique de Mauritanie n° 592-593 Date de promulgation : 05.06.1983 date de publication : 29.06.1983 Ordonnance n° 83.127 pp.364

ORDONNANCE 83-127 DU 05 JUIN 1983 PORTANT RÉORGANISATION FONCIÈRE ET DOMANIALE.

Le comité militaire de salut national a délibéré et adopté ;

Le Président du Comité Militaire de Salut National, chef de l’Etat, promulgue l’ordonnance dont la teneur suit :

Continuer la lecture de « Ordonnance 83-127 du 5 juin 1983 portant réorganisation foncière et domaniale »

Partagez notre page

Questions foncières et « passif humanitaire » 1989/1991*

 

 

 

 

 

 

En avril 1989, un incident frontalier opposant des éleveurs peuls mauritaniens à des agriculteurs soninké sénégalais dégénère en violences intercommunautaires meurtrières conduisant les gouvernements sénégalais et mauritanien à procéder brutalement au rapatriement de leurs ressortissants respectifs ; le gouvernement mauritanien procède dans ce contexte à l’expulsion vers le Sénégal et le Mali de 120.000 mauritaniens noirs majoritairement Halpulaaren.

Continuer la lecture de « Questions foncières et « passif humanitaire » 1989/1991* »

Partagez notre page

Le système beydane, un Apartheid mauritanien

 

 

 

 

 

 

 

 

Le système beydane a toujours établi un lien entre le poids démographique et l’antériorité de l’occupation de l’espace, d’une part, la légitimité de son hégémonie, d’autre part. La démographie et l’antériorité justifient la légitimité de son hégémonie. En réalité la nationalité arabo-berbère ne trouve sa légitimité que dans la violence de son pouvoir exprimée sous toute les formes. Elle ne peut se référer ni à l’histoire, car les Noirs sont les autochtones de ce pays, ni au nombre, car dans la réalité, elle est minoritaire.

Continuer la lecture de « Le système beydane, un Apartheid mauritanien »

Partagez notre page

Le système éducatif mauritanien, un système inique et assimilationniste

 

 

 

 

 

LES RÉFORMES : SYSTÉMATISATION DE L’ARABISATION

1°/ Le Mythe

La question culturelle qui est un des aspects de la Question Nationale est l’une des plus débattues, à tel point que l’opinion étrangère mal informée ou abusée à dessein, considère que c’est l’unique point de friction entre les nationalités négro-africaines et arabo-berbère de Mauritanie.
C’est en tout cas un des points les plus sensibles, peut-être parce que le plus visible ou touchant les intérêts les plus cruciaux ; c’est peut-être aussi du fait des références idéologiques qu’elle connote : sentiment d’appartenance au monde noir pour les uns, ou au monde arabe pour les autres.

Continuer la lecture de « Le système éducatif mauritanien, un système inique et assimilationniste »

Partagez notre page

Les terres de la vallée du Sénégal : Question nationale et enjeux fonciers

 

 

 

 

 

 

 

 

En Mauritanie, la sécheresse qui avait duré de 1967 à 1993 et la progression de la désertification dans le Sahel subsaharien ont modifié considérablement l’écologie au détriment des économies traditionnelles et de l’occupation de l’espace. Leurs effets replacent aujourd’hui les zones d’eau (les bassins du fleuve Sénégal et de ses affluents le Xaaraxooro et le Gorgol situés sur la rive mauritanienne) et de pâturages dans des enjeux économiques de plus en plus importants.

Continuer la lecture de « Les terres de la vallée du Sénégal : Question nationale et enjeux fonciers »

Partagez notre page

Ely OULD Mohamed VALL échappe à la justice des Hommes

 

 

 

 

 

 

 

Depuis l’annonce de la mort d’Ely Ould Mohamed Vall, vendredi 5 mai 2017, nombre de journaux internationaux rivalisent d’ingéniosité sélective pour ne le présenter que comme un démocrate.

Tandis que Saleh Ould Hennena, porte – parole du Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), faisant écho à cela, déclare ceci à l’AFP : « la disparition du président Ely Ould Mohamed Vall est une grande perte pour la Mauritanie et pour l’opposition démocratique » (Le Monde du 09/05/2017).

Continuer la lecture de « Ely OULD Mohamed VALL échappe à la justice des Hommes »

Partagez notre page

En Mauritanie, des apatrides dans leur propre patrie !

 

 

 

 

 

 

Dans les textes, tous les Mauritaniens sont égaux en droits et en devoirs. Dans les faits, c’est hélas encore loin d’être le cas. Entre les mains des « blancs » (maures, Ndlr), l’administration refuse encore dans certaines localités d’enrôler les populations de race noire.

Continuer la lecture de « En Mauritanie, des apatrides dans leur propre patrie ! »

Partagez notre page