Les négationnistes, partisans du panarabisme hégémonique sont de retour

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont de plus en plus en nombreux à afficher ouvertement leur manque d’humanité et de compassion pour leurs compatriotes noirs pendus le 28 novembre 1990 à Inal. Ils nient plus largement l’exclusion. Dans une page facebook en arabe, les mêmes ou presque prétendent que le génocide d’une partie de la composante noire est justifié « les noirs sont les premiers à agresser la communauté arabe et ce, depuis la création politique de la Mauritanie ». Faux bien sûr.

Continuer la lecture de « Les négationnistes, partisans du panarabisme hégémonique sont de retour »

Partagez notre page

Comme les temps changent! par Tijane BAL

 

 

 

 

 

 

 

 

Il fut un temps où un mouvement politique, plutôt marxisant, soutenait, sans la rejeter, que la lutte contre le racisme, devait émarger au registre des « contradictions secondaires », la priorité devant être la « lutte contre l’impérialisme » et ses relais internes: les « fantoches » et autres  » compradores ». (mot portugais désignant des relais commerciaux d’intérêts étrangers). Mots d’un autre âge sur lesquels néanmoins il faut se garder de porter un regard rétrospectif condescendant. Ils portent l’empreinte de leur époque.

Continuer la lecture de « Comme les temps changent! par Tijane BAL »

Partagez notre page

MM Breidleil et Eric Zemmour par Tijane Bal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La séduction intellectuelle exercée sur certains Negro-mauritaniens par M. Breidleil, présenté comme le mentor du Baathisme mauritanien, reste une énigme. « On » se plaît à louer son « style » voire son « style éthéré », son « érudition », sa « profondeur ». D’aucuns confessent le lire « toujours avec respect » et même d' »apprendre » de lui. J’ai, comme beaucoup d’autres, parcouru son texte intitulé « Faire la paix avant la guerre » (formule empruntée à un ancien président américain).

Continuer la lecture de « MM Breidleil et Eric Zemmour par Tijane Bal »

Partagez notre page

La communauté Bidhane prisonnière de l’esclavage

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre avenir, en tant que « communauté Bidhane », dépendra, dans une large mesure, de ce que nous aurons fait pour que les anciens esclaves acceptent de nous pardonner.
Car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, aux yeux de certains, l’avenir de cette communauté demeurera menacé aussi longtemps que sévira l’esclavage et ses séquelles, en Mauritanie.
Le phénomène de sclérose qui entame son unité, sociale et politique, est de plus en plus évident et puise sa force dans des sources intarissables.
Bâtie sur un socle d’inspiration« guerrière», puis « maraboutique », puis des deux, cette communauté a toujours tenté de dominer les autres (communautés), principalement d’origine négro-africaine, revendiquée ou tue, d’abord par le fusil, puis par le Livre, puis, économiquement, par la boutique.

Continuer la lecture de « La communauté Bidhane prisonnière de l’esclavage »

Partagez notre page

Les réfugiés mauritaniens sont des Mauritaniens déportés

 

 

 

 

 

 

A l’image de tous les réfugiés de la planète, les réfugiés mauritaniens survivant au Sénégal ont un pays: la Mauritanie. Pays dont ils ont été déportés et non expulsés. Les mots ont un sens. Et la confusion des sens est rarement anodine. « Offrir » à ces malheureux l’accession à la nationalité du pays d’accueil peut relever de la bienveillance ou d’impératifs de gestion. Ce type d’offre peut acter une démission définitive des autorités nationales ou des instances internationales. Continuer la lecture de « Les réfugiés mauritaniens sont des Mauritaniens déportés »

Partagez notre page

Le Mali, la Mauritanie et le futur protectorat de l’Azawad en bordure du Sénégal Par Babacar Justin Ndiaye

 

 

 

 

 

 

Après le vacarme électoral et l’investiture sobre du Président Ibrahim Boubacar Keita (le calendrier sino-africain avait bloqué plusieurs chefs d’Etat à Beijing), le compte à rebours a commencé simultanément à Bamako, Nouakchott, Alger et Paris. La paix au pas de charge (à vive allure) meuble le second mandat du Président malien qui est pris en étau par des faisceaux de pressions, tous vecteurs d’urgence et d’accélération dans l’application correcte de l’Accord d’Alger du 15 mai 2015. A cet égard, des signes structurants du sort du Nord-Mali sont tantôt signalés, tantôt observés et toujours guettés. Et tous convergent vers un remodelage institutionnel et territorial du Mali.

Continuer la lecture de « Le Mali, la Mauritanie et le futur protectorat de l’Azawad en bordure du Sénégal Par Babacar Justin Ndiaye »

Partagez notre page

Triste sort des “Nègres” de service

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors candidat à la Présidence de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz surfant sur tous les sentiments de la communauté négro-africaine, capitalisant toutes les frustrations, il se dresse, par le discours, en réparateur des torts. Se voulant l’incarnation du calife juste, défenseur des opprimés et symbole de lutte pour la fin des impairs, il s’engage pour trouver une solution définitive du problème des réfugiés mauritaniens. Il décrétera la journée du 25 mars, journée dédiée à l’unité nationale.

Continuer la lecture de « Triste sort des “Nègres” de service »

Partagez notre page

« L´unité en question » par Hindou Mint Ainina

 

 

 

 

 

 

 

L´Unité Nationale. Un rêve, un beau rêve pour tout mauritanien assez conscient pour voir ce qui se passe. Tout citoyen qui aime sa patrie et veut en faire un lieu de tolérance, d´unité dans la diversité, d´acceptation mutuelle.

Un citoyen assez ouvert pour voir et surtout concevoir que cette terre qu´on aime et claironne à tort et à travers, la qualifiant de terre de contact et de rencontre entre les peuples-doit rester ce qu´elle était toujours: non sans heurts, mais elle l´était quand même.

Continuer la lecture de « « L´unité en question » par Hindou Mint Ainina »

Partagez notre page

L’esclavage en islam par jamal Benmerad

 

 

 

 

 

 

Le Coran, texte sacré de l’islam, entérine l’existence de l’esclavage. La charia, qui s’appuie sur le Coran et les dits de Mahomet (hadiths), autorise la réduction en esclavage de quiconque n’est pas musulman (si un esclave vient à se convertir, il n’est pas affranchi pour autant). Après la mort de Mahomet et la soumission de la péninsule arabique, les Arabes conquièrent les rives méridionales et orientales de la Méditerranée.

Continuer la lecture de « L’esclavage en islam par jamal Benmerad »

Partagez notre page

Si j’étais Ibrahima Sarr, si j’étais Samba Thiam, par Tijane BAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que l’on m’autorise deux précisions préalables avec l’espoir de lever toutes équivoques éventuelles.  La première est que ces lignes sont un simple  billet d’humeur. Merci aux  lecteurs (éventuels) de  ne les lire qu’à cette aune. La seconde est que seul le souci de l’ordre alphabétique  explique qu’Ibrahima Sarr soit systématiquement cité  en premier tout au long de ce texte. Il ne faut y voir aucun parti pris. Ni aucune prévention à l’égard des Thiam en général.  

Continuer la lecture de « Si j’étais Ibrahima Sarr, si j’étais Samba Thiam, par Tijane BAL »

Partagez notre page

Biram Dah Abeid doit avoir la décence d’arrêter les attaques de son camp contre toute une communauté

 

 

 

 

 

 

 

Son « alliance» politique avec le parti Sawab s’avère être en réalité une fusion avec la puissante nébuleuse du panarabisme hégémonique dont voici pour rappel, en lien ci – dessous, une partie de l’œuvre entre 1989 et 1992.

Quelles que soient ses tentatives d’explication et de lavage à grandes eaux de ses nouveaux camarades concepteurs du génocide qui ne dit pas son nom, cette nouvelle donne change tout : elle inflige une double peine aux victimes du génocide.

Continuer la lecture de « Biram Dah Abeid doit avoir la décence d’arrêter les attaques de son camp contre toute une communauté »

Partagez notre page

Alliance électorale IRA/RAG – SAWAB : aucune campagne « d’explications » ne pourra justifier l’assassinat de l’éthique morale et politique

 

 

 

 

 

La pilule est remplie de sang de victimes du génocide perpétré par le second, auteur avéré de l’exclusion de la communauté noire et partisan de la perpétuation du système esclavagiste.

IRA/RAG gagnerait à renoncer à cette aventure qui n’honore personne. De son président, Il est attendu le bon sens.

Continuer la lecture de « Alliance électorale IRA/RAG – SAWAB : aucune campagne « d’explications » ne pourra justifier l’assassinat de l’éthique morale et politique »

Partagez notre page

Les habits du Président par Tijane BAL

 

 

 

 

 

 

 

On ne parle pas pour dire nécessairement quelque chose. On parle aussi pour faire de l’effet. Partant de ce principe, on peut affirmer aussi qu’on ne s’habille pas seulement pour être beau. Même un jour de fête! Le vêtement est aussi un message. C’est une enveloppe. Le rôle politique de l’habit en Afrique est une évidence.

Continuer la lecture de « Les habits du Président par Tijane BAL »

Partagez notre page

Mauritanie: discriminations et questions foncières par Moustapha Touré 

 

 

 

 

 

Le revers et l’envers

Nous voulons livrer, ici, une revue et un aperçu des rapports entre Discriminations et Réforme foncière en Mauritanie tels que nous les percevons, à travers notre lecture des textes et des événements relatifs à la problématique du foncier en Mauritanie.

Continuer la lecture de « Mauritanie: discriminations et questions foncières par Moustapha Touré  »

Partagez notre page

Le baasisme et le nasserisme : des idéologies aux ingrédients mortels par Jamal SOW

 

 

 

 

 

 

 

Quand une idéologie se nourrit de la haine, de l’intolérance et de la négation de son semblable, elle n’enfante que  des monstres qui sèment partout des tragédies, des misères et la désolation. Des tragédies et des misères qui ne vont  pas seulement concerner les peuples auxquels, elle nie et rejette mais aussi à ce qu’elle croit défendre. Le peul dit « ko wari haako fof yahdora heen ».

Continuer la lecture de « Le baasisme et le nasserisme : des idéologies aux ingrédients mortels par Jamal SOW »

Partagez notre page

Rendez-moi mon novembre par Oumar SALL

 

 

 

 

 

 

Novembre c’est mon anniversaire et tout le monde s’en fout ;

Parce qu’en Novembre des hommes étaient pendus

Le temps d’un jour ou de quelques heures le peuple dominé et discriminé de la Mauritanie à l’unisson fera la même prière, rendra le même hommage solennel, religieux et poétique à ces martyrs.

C’est toujours ça de fait. C’est toujours ça de pris. C’est déjà pas mal. Et nous reviendrons l’année prochaine encore plus nombreux et encore mieux organiser.

Continuer la lecture de « Rendez-moi mon novembre par Oumar SALL »

Partagez notre page

Carton rouge à Biram Dah Abeid qui a franchi la ligne rouge

 

 

 

 

 

 

Certaines victimes du génocide et les exclus de tous bords qui avaient fait de la lutte par procuration, à Biram Dah Abeid, leur mode opératoire privilégié en ont aujourd’hui pour leur grade. Ils ont reçu un coup de poignard dans le dos.

Continuer la lecture de « Carton rouge à Biram Dah Abeid qui a franchi la ligne rouge »

Partagez notre page

Si j’étais « Birame » par Tijane BAL

 

 

 

 

 

 

 

Si j’étais président de la République… chantait une ancienne gloire de la chanson. Ayant décliné un programme sympathique mais loufoque, l’artiste concluait par je ne serai jamais président de la République. Birame Dah Abeid doit rêver d’une  issue différente. Lui qui vient d’officialiser sa candidature à Paris.

Continuer la lecture de « Si j’étais « Birame » par Tijane BAL »

Partagez notre page

Mamoudou Samboly Ba : mythe et mérite

 

 

 

 

 

 

 

Le  grand fondateur s’en est allé le 4 janvier 2012. Longtemps opposant, il fera partie de l’équipe des fondateurs puis sera une victime collatérale des événements de 1966, avant de se retirer de la vie politique. Nous avons eu le privilège de le côtoyer, de travailler avec lui en coulisse et de recueillir ses confidences pour nos recherches et  sa biographie.

Continuer la lecture de « Mamoudou Samboly Ba : mythe et mérite »

Partagez notre page

Mensonges et démentis

 

 

 

 

 

 

 

Habitué de ce site, j’ai lu et apprécié votre démenti à un prétendu soutien à la candidature de Monsieur Biram  Ould Abeid à l’élection présidentielle de 2019.

Tout est parti d’un article relayé par le site d’information Adrar Info (du 14 mai) au titre  accrocheur : « Le mouvement FLAM décide de soutenir la candidature de Biram Ould Abeid aux prochaines élections présidentielles ». Il  est indiqué que « certains dirigeants du mouvement ont assisté à la conférence de Birame » et qu’ « au nom de son président Samba Thiam, absent, une déclaration adressée aux participants a été lue ».

Continuer la lecture de « Mensonges et démentis »

Partagez notre page