Les Flam : un combat pour la victoire du droit, du vivre ensemble dans le respect de l’autre

Venu participer à la diffusion du film « le Cercle des noyés », projeté à la salle M270 de la ville de Floirac en Gironde, Ibrahima Sall, historien et membre fondateur des Forces de Libération des Africains de Mauritanie (Flam), s’est entretenu avec Kaddu sénégalais de Bordeaux sur les questions relatives à la relation du mouvement avec les différents gouvernements au Sénégal, la problématique des populations dans la vallée du fleuve Sénégal, les événements de 1989 qui ont engendré l’exil de beaucoup de noirs mauritaniens au Sénégal. Le moral des militants des FLAM à l’étranger, la démarche du gouvernement mauritanien sur le recensement national sont également des points évoqués dans l’entretien.

Source: Kaddu sénégalais de Bordeaux

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *