Opération déstabilisation du Mali : des militaires mauritaniens débarquent à Kidal

 

 

 

 

 

Après la réélection d’IBRAHIM BOUBACAR KEITA contestée par une grande majorité des Maliens, le devenir du Mali est géré par des mains invisibles venues d’ailleurs avec un objectif bien défini qui est la partition programmée du pays, le régime en place servant de main ouvrière à la réussite de cette entreprise. Africa-kibaru vous livre en exclusivité l’ingérence de l’armée Mauritanienne dans la gestion de la crise au nord du Mali.

 

UN DÉBARQUEMENT NOCTURNE DU CONTINGENT MAURITANIEN À KIDAL

Dans la nuit du 11 au 12 septembre 2018, une colonne de 15 véhicules de l’armée Mauritanienne lourdement armés est entrée à Kidal escortée par 5 véhicules de la CMA. Selon les premières informations recueillies, ces militaires Mauritaniens sont des instructeurs qui ont pour mission de renforcer les capacités des éléments armés de l’AZAWAD. Le chef du détachement militaire des instructeurs Mauritaniens est le colonel Ahmed Mohamed Abdi.

DES AGENTS DE BARKHANE ET DE LA MINUSMA SUPERVISENT DISCRÈTEMENT L’ARRIVÉE DE LA LOGISTIQUE

Ce mercredi 12 septembre, après une rencontre entre CMA, Barkhane et le chef du détachement militaire Mauritanien, les militaires Mauritaniens ont abandonné tous les signes d’identification de l’armée Mauritanienne: blason, drapeau, numéro de véhicule, bérets etc…L’objectif est de se confondre avec les éléments militaires de la CMA. La logistique du détachement est arrivée à 03h00 du matin par un vol spécial à l’aéroport de Kidal devant les agents de la Minusma, de Barkhane et des responsables armés de la CMA. Le matériel a été transporté derrière l’abattoir de Kidal dans les camions offerts par la CMA, les militaires Mauritaniens ont passé la nuit derrière la maison des jeunes de Kidal.

LA BASE DU DÉTACHEMENT MAURITANIEN IMPLANTÉE À ESSOUK À 45 KM DE KIDAL AU NEZ ET À LA BARBE DU GOUVERNEUR DU MALI À KIDAL

Selon les témoignages des ouvriers de Kidal mobilisés pour les travaux d’implantation de la base Mauritanienne, le détachement militaire sera basé dans le village de Essouk à 45 km de Kidal dans la zone de l’Adrar des Ifoghas. Le gouverneur du Mali à Kidal n’a été ni sollicité ni convié à l’arrivée des militaires Mauritaniens dans la ville de Kidal.

De nombreux observateurs étonnés par la précipitation de la France à féliciter IBK avant même la proclamation des résultats par la cour constitutionnelle, sont confortés dans leur analyse sur l’existence d’un deal entre IBK et la France sur le nord du pays. Ibrahim Boubacar Keita bradant ainsi l’intégrité du territoire nationale en contrepartie d’un deuxième mandat avec le soutien de la France. La récente visite d’IBK à Nouakchott est certainement dans la ligne droite de cette perspective.

Africa-Kibaru

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Une réflexion sur « Opération déstabilisation du Mali : des militaires mauritaniens débarquent à Kidal »

  1. il y’a de cela qques années, des soldats touareg qui avaient quitté le mali sont rentrés en mauritanie avec leurs armes.
    il y’a même des responsables mauritaniens qui taxent la Basep (bataillon de sécurité presidentille) de touareg.
    que Dieu nous nous protége.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *