Les Flam à la soirée «combattre l’esclavage en Libye et dans le monde »

 

Sur invitation du collectif  Urgence Darfour, le camarade Ibrahima Diallo dit Babayel, membre du bureau national des Flam participera à la soirée autour  de films, de témoignages et d’interventions : Combattre l’esclavage en Libye et dans le monde, le mercredi 14 février 2018 de 19h à 21h à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris 

5  Rue Lobau 75004 Paris 

Auprès des personnalités et associations anti-racistes. Le camarade Ibrahima DIALLO, interviendra sur le thème : l’esclavage, histoire dans le monde arabe et contemporanité.

Cette soirée est organisée en partenariat avec la LICRA et Sos-Racisme Avec le soutien de : Centre Simon Wiesenthal, Comité de la Marche 98, Comité Soudan, Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme], Espoir d’ici et d’ailleurs, France Terre d’Asile,Ibuka-France,J’OSE, Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme, Union des Étudiants Juifs de France

Le programme

  • Allocution de bienvenue Patrick Klugman, Maire adjoint de Paris, chargé des relations internationales 5mn
  • Présentation de la soirée, Dr Jacky Mamou, président du Collectif Urgence Darfour,
  • Pourquoi les Soudanais fuient le Soudan ?

Audrey Pulvar, présidente de la Fondation

  • Pourquoi le focus médiatique sur la mise en esclavage des migrants maintenant 
  • Premier film témoignage de Mathieu Kas (3mn59)

Mario Stasi, président de la LICRA

  • Les liens entre racisme et esclavage

Sacha Ghozlan, président de l’UEJF

  • L’esclavage, un crime contre l’humanité
  • Deuxième film témoignage de Mathieu Kas (2mn32)

Pierre Henry, directeur général de France Terre d’Asile

  • La Libye, carrefour du trafic des migrants et enjeu de la politique européenne

David Gakunzi, président du Paris Global Forum

  • Du temps de Kadhafi, la Libye était-elle plus sûre pour les migrants ?
  • Troisième film témoignage de Mathieu Kas (5mn39)

Ibrahima Diallo, membre de la direction des Forces de Libération Africaines de Mauritanie

La traite transsaharienne, entre histoire et contemporanéité

  • Extrait du film de Diagne Chanel “Même si tu pries, tu n’iras pas au paradis» (6mn38)

 

Emmanuel Gordien, président du Comité de la Marche 98

  • Réflexions d’un descendant d’esclaves sur l’esclavage en Libye
  • Conclusions  et recommandations Dominique Sopo, président de Sos-Racisme
Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *