Un pionnier disparaît

La disparition de Mohamed el Habib Bal dit Doudou laisse, une fois de plus, toute une communauté orpheline. Notre combat pour l’égalité perd l’un de ses plus anciens et de ses plus fervents défenseurs. Ingénieur des Eaux et Forêts, haut fonctionnaire, Doudou Bal a été l’un des signataires du fondateur Manifeste des 19 publié en 1966. Curieux de tout, éclectique, passionné de musique, notamment guinéenne (pays où il séjournait souvent), et de culture plus généralement, « ami des jeunes », il appartenait à une génération qui savait allier les genres.

Le récréatif et la haute administration n’étaient pas inconciliables à ses yeux.  Entier et fidèle à ses convictions, le futur colonel des Eaux et Forêts préférera renoncer à une carrière florissante au Sénégal qui s’offrait à lui  pour se mettre au service de son pays. Comme d’autres,  il ne fut pas payé en retour. Il finira ses jours en exil. Il a tiré sa révérence sans se renier. Les Flam tiennent à saluer sa mémoire et à adresser leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Puissent son combat et celui de tous les pionniers rester dans notre mémoire collective et surtout féconder les combats actuels et à venir.

Paris le 20 juillet 2020

Le département de la communication des Flam

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *