Violences xénophobes en Afrique du Sud

Les FLAM suivent avec effroi et consternation la flambée de violence et de xénophobie dont sont victimes des ressortissants étrangers et principalement africains dans ce pays qui nous est cher. Le pays de  Nelson Mandela, de Walter Sisulu, de Oliver Tambo, de Ahmad Kathrada, de Dulcie September méritait mieux. Le combat contre l’Apartheid méritait une autre suite et d’autres lendemains. Nul mieux que Madiba n’a expliqué l’âme de la lutte contre l’Apartheid.

Il s’agit d’un combat contre tous les racismes et toutes les discriminations. Peu importe la couleur de ceux qui les perpétuent. Pas moins qu’un raciste blanc, un raciste noir est un raciste et doit être jugé comme tel. Rien ne peut justifier la xénophobie. Les violences xénophobes sont intolérables où qu’elles se déroulent Organisation combattant le racisme les FLAM dénoncent avec la dernière énergie les dérives xénophobes qui ont cours en Afrique du sud. Organisation panafricaine, les FLAM en appellent à une solidarité de tous les pays du continent avec les victimes. Mandela, fils et fierté de l’Afrique, méritait un meilleur héritage. Sa mémoire et son souvenir sont souillés par des actes si contraires à ce qu’il fut et à ce qu’il fit.

Le 6 septembre  2019

Département – communication

Forces de Libération Africaines de Mauritanie (Flam)

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *