28 novembre, jour de deuil national

                Dans la nuit du 27 au 28 novembre 1990, le pouvoir ethnico-génocidaire mauritanien fait pendre, de sang-froid, 28 soldats noirs mauritaniens, pour fêter le trentième anniversaire du pays ! Ils ont été pendus pour célébrer l’arabité de la Mauritanie. Ils  ont été pendus parce qu’ils étaient noirs et non arabes. Ils ont été pendus par « leurs frères d’armes » dans le…

32ème anniversaire de la mort en détention de nos martyrs de Oualata

  A l’occasion du 32ème  anniversaire de la mort en détention du Maréchal de Logis chef de la Gendarmerie Alasane Oumar BA, de l’écrivain Ten Youssouf Gueye, du lieutenant Abdoul Qudus BA et de Tapsiru Djio , membre et cofondateur des Flam, Flam-mauritanie.org rend hommage aux martyrs de notre lutte nationale tombés à Oualata, en publiant un dossier spécial consacré à ce triste anniversaire.   « OUALATA – Chronologie Funèbre….. » Alassane…

Avril 1989 – Avril 2020: 31ème anniversaire des déportations des Noirs mauritaniens

La communauté noire de Mauritanie commémore cette année, le 31éme anniversaire des déportations et massacres génocidaires perpétrés en avril 1989 par le régime raciste arabo berbère  de Mauritanie Ces déportations planifiées, aux relents du NAZISME, avaient des motivations sordides. Il s’agissait de profiter du » conflit » avec le Sénégal pour tenter de « dénégrifier » le pays, car le taux d’accroissement important des Négro-africains est devenu une hantise, au point que tous les…

La circulaire 02 et les évènements de 1979

      La grande colère de la population noire LE MONDE | 05.02.1979  | PHILIPPE DECRAENE. Nouakchott. –  » En Mauritanie, tous les centres de décision sont arabo-berbères « , dit un jeune fonctionnaire mauritanien connu pour son attitude critique à l’égard du gouvernement de Nouakchott. Si excessifs que puissent paraître ces propos, ils reflètent parfaitement l’état d’esprit qui prévaut actuellement au sein d’une partie importante de la population noire…

Congres d’Aleg : l’acte de naissance d’une Mauritanie ségrégationniste

                Du vendredi 2 mai 1958 au lundi 5 mai 1958, sous une très forte chaleur, s’est tenu à Aleg le fameux Congrès dont l’objectif était de réunifier toutes les tendances politiques mauritaniennes. Cette unification a toujours été la pièce maîtresse de la politique de Mokhtar Ould Daddah, jusqu’à sa chute, pour dominer et contrôler tous les rouages de la vie en Mauritanie….

Grève à la SNIM

Grève à la SNIM

La Snim, le mouvement s’enlise : des primes liées à la couleur de la peau et à la proximité avec l’Administrateur Directeur Général. Voilà un mois que les mineurs de la Kediat (SNIM) sont en grève. Une grève suivie par près de 90 % des travailleurs. Et chaque jour, le mouvement et les négociations s’enlisent un peu plus. Les raisons de cet achoppement sont liées à l’attribution discriminatoire des primes…

|

Boghé : le chef du centre d’enrôlement fait torturer un citoyen

  Ce jour 3 janvier 2018, mon frère Daha Alassane Diop, accompagné de son épouse se rend au centre d’accueil des citoyens de Boghé pour « enrôler » cette dernière. Après avoir fourni tous les documents nécessaires pour cette opération, le chef du centre, Monsieur Mohamed Moustapha Saleck Sid’Ahmed opposa un refus catégorique à cet enrôlement et exige l’acte de naissance original d’Adama Abdel Aziz, épouse de mon frère.

|

Macky Sall: « L’ Afrique doit se dresser contre toutes dérives racistes, xénophobes et négationnistes»

Le président de la République Macky Sall a procédé ce jeudi à l’ouverture du premier sommet sur la paix et la sécurité à Diamniadio. Une rencontre initiée par la Fédération pour la paix universelle (Fpu) du docteur Hack Ja Han Moon pour discuter pendant deux jours de la paix et de la sécurité dans le monde.

|

Disparition de Moussa Diagana : une grande figure des lettres s’en est allée

Le sociologue et dramaturge mauritanien Moussa Diagana, est décédé mardi 16 Janvier, à Dakar. L’homme de la légende « Wagadu Bida » et « grande figure de la littérature mauritanienne », aux yeux de la critique, « incontestablement, l’un des meilleurs dramaturges africains de tous les temps», s’en est allé. Les hommes meurent. Les années aussi. Aux uns et aux autres de forger leur propre légende, pour demeurer une référence,…

Communiqués et déclarations

Les confiscations des terres tuent les villages. Soutien à Dar el Barka Les uns après les autres, les villages négro-africains subissent les assauts combinés du pouvoir mauritanien raciste, de milliardaires en pétrodollars, principalement étrangers, et d’affairistes locaux, ces derniers tous issus de la même communauté, pour faire main basse sur des terres, tenter d’escamoter des villages historiques et de les réduire au statut de simples exploitations agricoles. C’est compter sans…

End of content

End of content