Appel à manifester le samedi 27 avril 2019 à PARIS

 

 

 

 

 

 

 

Le 24 avril 1989, débute la déportation de plus de 100 000 Mauritaniens noirs au Sénégal et au Mali. Ces déportations furent planifiées, décidées et exécutées par le régime du colonel Maawiya Ould Sid’Ahmed Taya, son armée, sa police, des idéologues de la mouvance panarabiste et des civils embrigadés.

Certains acteurs de premier plan sont encore au pouvoir ou dans ses cercles restreints. Ils font tout pour retarder et faire reculer la vérité

L’élection présidentielle prévue en juin 2019 et le temps ne doivent pas faire oublier et avoir de prises sur le devoir de mémoire, l’exigence de vérité et notre soif légitime de justice.

Pour dire non à l’impunité et exiger que justice soit rendue, nous appelons tous les Mauritaniens et sympathisants à venir très nombreux pour commémorer le trentième anniversaire des déportations

RENDEZ – VOUS
Samedi 27/04/2019 à 14 HEURES
A LA PLACE TROCADERO
pour une marche jusqu’à l’Ambassade de Mauritanie

 

Source: boolumbal.org

 

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *