Conflit sénégalo-mauritanien, 30 ans après : « On n’en parle pas, mais il y a bien eu génocide en Mauritanie », dit Aldiouma Cissokho

Pour la commémoration de la trentième année de l’événement sénégalo-mauritanien, la coordination des réfugiés mauritaniens au Sénégal a fait face à la presse, ce mardi 9 avril, au siège de la Rencontre africaine des droits de l’homme (Radho).

Aldiouma Cissokho et ses camarades sont revenus sur les atrocités qu’ils ont vécues il y a 30 ans: « L’Etat de la Mauritanie a voulu profiter d’un événement mineur pour se débarrasser des négro-africains mauritaniens, les noirs n’étant pas considérés comme citoyens de la Mauritanie. »

Poursuivant son propos, Aldiouma Cissokho fait une révélation de taille. « Les gens n’en parlent pas, mais il y a bien eu génocide en Mauritanie. Il y a eu trop de morts et ce ne sont pas seulement les Mauritaniens. Des Sénégalais, Maliens, Guinéens, Gambiens et autres nationalités d’Afrique de l’ouest ont perdu la vie de façon tragique et nébuleuse à cette période. »

Toujours selon Aldiouma Cissokho, « il y a eu des fosses communes et cela, nous le connaissons, nous savons où cela se trouve. Un jour, tout cela sera connu et un jour, le monde découvrir l’horreur. »

 

Source : senego

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *