Avançons ! par Tijane BAL

 

 

 

 

 

 

C’est décidé. Mercredi 9, jour de marche. L’initiative recèle les inconvénients de ses avantages présumés. Encore faut-il s’accorder sur son objet. Pour  l’essentiel, celui-ci  porte, semble-t-il, sur la dénonciation du racisme et de la haine. Objectif consensuel. Du moins en principe.  Là est pourtant son talon d’Achille. Un objectif trop fédérateur donne, en soi, peu de prise aux critiques. Qui, en effet, peut valablement s’opposer, pour elle-même, à la lutte contre le racisme, la haine, l’extrémisme… ?

Lire la suite « Avançons ! par Tijane BAL »

L’enjeu du génocide des peuls au Mali par Cire BA

 

 

 

 

 

 

La réalisation d’une fédération du Mali avec « l’Azawad » explique en grande partie ce génocide des peuls. Un temps imaginée pendant la colonisation, la création d’un Etat regroupant Maures de Mauritanie et Touaregs du Mali au sein de l’Organisation Commune des Régions Sahariennes (OCRS) a laissé progressivement place à l’idée de l’indépendance du nord du Mali puis a une fédération avec le Mali. Acculé et tenu en laisse, Bamako s’est placé sous la tutelle de Nouakchott qui a un autre agenda : soutenir la lutte des « frères » et régler la question peule, déstabiliser le Sénégal et la sous – région jusqu’en Guinée pour définitivement assujettir sa composante noire.

Lire la suite « L’enjeu du génocide des peuls au Mali par Cire BA »

Les négationnistes, partisans du panarabisme hégémonique sont de retour

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont de plus en plus en nombreux à afficher ouvertement leur manque d’humanité et de compassion pour leurs compatriotes noirs pendus le 28 novembre 1990 à Inal. Ils nient plus largement l’exclusion. Dans une page facebook en arabe, les mêmes ou presque prétendent que le génocide d’une partie de la composante noire est justifié « les noirs sont les premiers à agresser la communauté arabe et ce, depuis la création politique de la Mauritanie ». Faux bien sûr.

Lire la suite « Les négationnistes, partisans du panarabisme hégémonique sont de retour »

Comme les temps changent! par Tijane BAL

 

 

 

 

 

 

 

 

Il fut un temps où un mouvement politique, plutôt marxisant, soutenait, sans la rejeter, que la lutte contre le racisme, devait émarger au registre des « contradictions secondaires », la priorité devant être la « lutte contre l’impérialisme » et ses relais internes: les « fantoches » et autres  » compradores ». (mot portugais désignant des relais commerciaux d’intérêts étrangers). Mots d’un autre âge sur lesquels néanmoins il faut se garder de porter un regard rétrospectif condescendant. Ils portent l’empreinte de leur époque.

Lire la suite « Comme les temps changent! par Tijane BAL »

MM Breidleil et Eric Zemmour par Tijane Bal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La séduction intellectuelle exercée sur certains Negro-mauritaniens par M. Breidleil, présenté comme le mentor du Baathisme mauritanien, reste une énigme. « On » se plaît à louer son « style » voire son « style éthéré », son « érudition », sa « profondeur ». D’aucuns confessent le lire « toujours avec respect » et même d' »apprendre » de lui. J’ai, comme beaucoup d’autres, parcouru son texte intitulé « Faire la paix avant la guerre » (formule empruntée à un ancien président américain).

Lire la suite « MM Breidleil et Eric Zemmour par Tijane Bal »

La communauté Bidhane prisonnière de l’esclavage

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre avenir, en tant que « communauté Bidhane », dépendra, dans une large mesure, de ce que nous aurons fait pour que les anciens esclaves acceptent de nous pardonner.
Car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, aux yeux de certains, l’avenir de cette communauté demeurera menacé aussi longtemps que sévira l’esclavage et ses séquelles, en Mauritanie.
Le phénomène de sclérose qui entame son unité, sociale et politique, est de plus en plus évident et puise sa force dans des sources intarissables.
Bâtie sur un socle d’inspiration« guerrière», puis « maraboutique », puis des deux, cette communauté a toujours tenté de dominer les autres (communautés), principalement d’origine négro-africaine, revendiquée ou tue, d’abord par le fusil, puis par le Livre, puis, économiquement, par la boutique.

Lire la suite « La communauté Bidhane prisonnière de l’esclavage »

Les réfugiés mauritaniens sont des Mauritaniens déportés

 

 

 

 

 

 

A l’image de tous les réfugiés de la planète, les réfugiés mauritaniens survivant au Sénégal ont un pays: la Mauritanie. Pays dont ils ont été déportés et non expulsés. Les mots ont un sens. Et la confusion des sens est rarement anodine. « Offrir » à ces malheureux l’accession à la nationalité du pays d’accueil peut relever de la bienveillance ou d’impératifs de gestion. Ce type d’offre peut acter une démission définitive des autorités nationales ou des instances internationales. Lire la suite « Les réfugiés mauritaniens sont des Mauritaniens déportés »

Le Mali, la Mauritanie et le futur protectorat de l’Azawad en bordure du Sénégal Par Babacar Justin Ndiaye

 

 

 

 

 

 

Après le vacarme électoral et l’investiture sobre du Président Ibrahim Boubacar Keita (le calendrier sino-africain avait bloqué plusieurs chefs d’Etat à Beijing), le compte à rebours a commencé simultanément à Bamako, Nouakchott, Alger et Paris. La paix au pas de charge (à vive allure) meuble le second mandat du Président malien qui est pris en étau par des faisceaux de pressions, tous vecteurs d’urgence et d’accélération dans l’application correcte de l’Accord d’Alger du 15 mai 2015. A cet égard, des signes structurants du sort du Nord-Mali sont tantôt signalés, tantôt observés et toujours guettés. Et tous convergent vers un remodelage institutionnel et territorial du Mali.

Lire la suite « Le Mali, la Mauritanie et le futur protectorat de l’Azawad en bordure du Sénégal Par Babacar Justin Ndiaye »

« L´unité en question » par Hindou Mint Ainina

 

 

 

 

 

 

 

L´Unité Nationale. Un rêve, un beau rêve pour tout mauritanien assez conscient pour voir ce qui se passe. Tout citoyen qui aime sa patrie et veut en faire un lieu de tolérance, d´unité dans la diversité, d´acceptation mutuelle.

Un citoyen assez ouvert pour voir et surtout concevoir que cette terre qu´on aime et claironne à tort et à travers, la qualifiant de terre de contact et de rencontre entre les peuples-doit rester ce qu´elle était toujours: non sans heurts, mais elle l´était quand même.

Lire la suite « « L´unité en question » par Hindou Mint Ainina »

L’esclavage en islam par jamal Benmerad

 

 

 

 

 

 

Le Coran, texte sacré de l’islam, entérine l’existence de l’esclavage. La charia, qui s’appuie sur le Coran et les dits de Mahomet (hadiths), autorise la réduction en esclavage de quiconque n’est pas musulman (si un esclave vient à se convertir, il n’est pas affranchi pour autant). Après la mort de Mahomet et la soumission de la péninsule arabique, les Arabes conquièrent les rives méridionales et orientales de la Méditerranée.

Lire la suite « L’esclavage en islam par jamal Benmerad »

End of content

End of content