Recalés, parce qu’ils sont noirs !

 

 

 

 

 

 

 

2016 : les jeunes footballeurs de l’École Nessiba 1 (un établissement scolaire de la périphérie du 6ème arrondissement de Nouakchott) sont privés d’un voyage mérité au Qatar. Parce que tous noirs, l’état raciste mauritanien  a jugé qu’ils ne pouvaient pas représenter la Mauritanie dans un tournoi de football destiné aux écoliers du monde « arabe ».

2018 : La sélection nationale mauritanienne, essentiellement composée de footballeurs noirs mauritaniens  se qualifie pour  les phases finales de la prochaine coupe d’Afrique des nations qui se déroulera au Cameroun en 2019. Une fois passée l’euphorie  liée à cette qualification, Nous sommes, aujourd’hui autorisés à poser cette question de  savoir si nos vaillants footballeurs ne subiront-ils pas un jour, le même sort que leurs cadets  de l’école Nessiba 1, Recalés, parce qu’ils sont noirs et ne pouvant représenter leur pays, le pays de leurs ancêtres. C’est dans la logique des choses. Le système beydane a toujours voulu  donner à la Mauritanie une image extérieure blanche et arabe.

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *