Être esclave en Mauritanie aujourd’hui

 

 

 

 

 

 

 

«C’est un phénomène qui existe encore aujourd’hui. Pour les estimations, plusieurs milliers jusqu’à 43.000 personnes qui vivraient en esclavage en Mauritanie, malgré l’abolition en 1981, la criminalisation en 2007 et le renforcement de la loi en 2015. Et pourtant, c’est un phénomène qui existe encore. Il y’a des instances africaines qui condamnent la Mauritanie pour cette pratique continue de l’esclavage et c’est encore une réalité aujourd’hui », a expliqué sur le plateau de TV5 MONDE, François Patuel, chercheur à Amnesty International d’Afrique de l’Ouest.

Source : mondafrique

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *