L’État contre Mandela et les autres

« C’est un film sur l’engagement ! ». Gilles Porte et Nicolas Champeaux, les deux réalisateurs du film documentaire « L’État contre Mandela et les autres » , en sélection officielle du Festival de Cannes, ont accordé à l’Humanité leur toute première interview. Un long entretien, où ils reviennent sur la genèse du film et l’incroyable récit de cette aventure cinématographique, bâtit autour d’un document exceptionnel : l’enregistrement sonore du procès de Rivonia, qui eut lieu entre octobre 1963 et juin 1964 en Afrique du Sud, devant la haute cour du Transvaal. Il impliquait une dizaine de dirigeants d’Umkhonto we Sizwe, branche militaire du Congrès national africain (ANC). Le 12 juin 1964, Mandela, Sisulu, Mbeki, Motsoaledi, Mlangeni, et Goldberg sont condamnés à la prison à vie. Un entretien réalisé par Nicolas Bertrand, avec Pierre Barbancey, grand reporter à l’Humanité.

Source: l’humanité.fr

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *