Si j’étais Ibrahima Sarr, si j’étais Samba Thiam, par Tijane BAL

Que l’on m’autorise deux précisions préalables avec l’espoir de lever toutes équivoques éventuelles.  La première est que ces lignes sont un simple  billet d’humeur. Merci aux  lecteurs (éventuels) de  ne les lire qu’à cette aune. La seconde est que seul le souci de l’ordre alphabétique  explique qu’Ibrahima Sarr soit systématiquement cité  en premier tout au long de ce texte. Il ne faut y voir aucun parti pris. Ni aucune prévention…

Biram Dah Abeid doit avoir la décence d’arrêter les attaques de son camp contre toute une communauté

              Son « alliance» politique avec le parti Sawab s’avère être en réalité une fusion avec la puissante nébuleuse du panarabisme hégémonique dont voici pour rappel, en lien ci – dessous, une partie de l’œuvre entre 1989 et 1992. Quelles que soient ses tentatives d’explication et de lavage à grandes eaux de ses nouveaux camarades concepteurs du génocide qui ne dit pas son nom, cette nouvelle…

Alliance électorale IRA/RAG – SAWAB : aucune campagne « d’explications » ne pourra justifier l’assassinat de l’éthique morale et politique

          La pilule est remplie de sang de victimes du génocide perpétré par le second, auteur avéré de l’exclusion de la communauté noire et partisan de la perpétuation du système esclavagiste. IRA/RAG gagnerait à renoncer à cette aventure qui n’honore personne. De son président, Il est attendu le bon sens.

Les habits du Président par Tijane BAL

              On ne parle pas pour dire nécessairement quelque chose. On parle aussi pour faire de l’effet. Partant de ce principe, on peut affirmer aussi qu’on ne s’habille pas seulement pour être beau. Même un jour de fête! Le vêtement est aussi un message. C’est une enveloppe. Le rôle politique de l’habit en Afrique est une évidence.

Le baasisme et le nasserisme : des idéologies aux ingrédients mortels par Jamal SOW

              Quand une idéologie se nourrit de la haine, de l’intolérance et de la négation de son semblable, elle n’enfante que  des monstres qui sèment partout des tragédies, des misères et la désolation. Des tragédies et des misères qui ne vont  pas seulement concerner les peuples auxquels, elle nie et rejette mais aussi à ce qu’elle croit défendre. Le peul dit « ko wari haako…

Rendez-moi mon novembre par Oumar SALL

            Novembre c’est mon anniversaire et tout le monde s’en fout ; Parce qu’en Novembre des hommes étaient pendus Le temps d’un jour ou de quelques heures le peuple dominé et discriminé de la Mauritanie à l’unisson fera la même prière, rendra le même hommage solennel, religieux et poétique à ces martyrs. C’est toujours ça de fait. C’est toujours ça de pris. C’est déjà pas…

Si j’étais « Birame » par Tijane BAL

              Si j’étais président de la République… chantait une ancienne gloire de la chanson. Ayant décliné un programme sympathique mais loufoque, l’artiste concluait par je ne serai jamais président de la République. Birame Dah Abeid doit rêver d’une  issue différente. Lui qui vient d’officialiser sa candidature à Paris.

|

Mamoudou Samboly Ba : mythe et mérite

              Le  grand fondateur s’en est allé le 4 janvier 2012. Longtemps opposant, il fera partie de l’équipe des fondateurs puis sera une victime collatérale des événements de 1966, avant de se retirer de la vie politique. Nous avons eu le privilège de le côtoyer, de travailler avec lui en coulisse et de recueillir ses confidences pour nos recherches et  sa biographie.

Mensonges et démentis

              Habitué de ce site, j’ai lu et apprécié votre démenti à un prétendu soutien à la candidature de Monsieur Biram  Ould Abeid à l’élection présidentielle de 2019. Tout est parti d’un article relayé par le site d’information Adrar Info (du 14 mai) au titre  accrocheur : « Le mouvement FLAM décide de soutenir la candidature de Biram Ould Abeid aux prochaines élections présidentielles ». Il  est…

End of content

End of content