HOMMAGE A ALJOUMA CISSOKHO

Nous avons appris avec une grande tristesse le décès d’Aljouma CISSOKHO, le lundi 1er février 2021 à Matam.

Il travaillait dans la fonction publique d’état au ministère des pêches et de l’économie maritime à Nouadhibou avant d’être    déporté lors des événements de 1989 avec des dizaines de milliers de négro-mauritaniens  par le système beydane sous le commandement de Maouiya Sidi O/ TAYA vers le Sénégal, le Camarade Aljouma CISSOKHO fut le président de l’association des réfugiés mauritaniens au Sénégal et son porte-parole. Il fut un combattant infatigable pour le droit de retour sous conditions de ces réfugiés dans leur pays et le recouvrement de leurs biens et droits.

Les FLAM présentent leurs condoléances les plus attristées à sa famille, ses proches, ainsi qu’à tous les réfugiés mauritaniens au Sénégal, que sa dernière demeure soit pour lui un lieu de repos éternel après tant d’années de souffrance en exil.

Paris le 2 février 2021

Département de la communication

 

 

 

Partagez notre page

Auteur/autrice : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Une réflexion sur « HOMMAGE A ALJOUMA CISSOKHO »

  1. Suite à son décès survenu le premier février deux mille vingt un, au nom des flam et à mon nom , nous présentons toutes nos condoléances à la famille et aux proches de Aljumaa Cissokho. Aljumaa Cissokho fut pour moi un proche, un confident, un compagnon de lutte dans le cadre de nos associations des réfugiés mauritaniens au SÉNÉGAL. Il fut constant dans l’amour pour la Mauritanie son pays et a toujours prôné un retour dans sa patrie qui soit digne et organisé sous l’égide du haut commissariat des nations unies pour les réfugiés. Qu’Allah l’accueille au paradis parmi ses élus, amen.

    Moustapha TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *