Plaidoyer pour l’enseignement de l’œuvre du chef de guerre, Thierno Souleymane Baal

 

 

 

 

 

 

 

L’historien sénégalais, Iba Der Thiam, et le mathématicien Mamadou Youry Sall, soutiennent que ‘’la vie, l’œuvre, la vision, les tactiques et les modes de gouvernance’’ du chef de guerre, Thierno Souleymane Baal, une grande figure du Fouta Toro (Nord) du 18eme siècle doivent être enseignés aux générations actuelles.

 

« Thierno Souleymane Ball fut un érudit, un homme d’Etat, un visionnaire et un tacticien qui a su instauré au Fouta un modèle de démocratie et une gouvernance qui n’existe nulle part ailleurs. Après avoir conquis le pouvoir, il a refusé de l’exercer pour montrer qu’il n’était pas intéressé par les affaires mondaines », a expliqué vendredi à Dakar le professeur Mamadou Youry Sall à la dédicace de son livre consacré à cet almami.

Thierno Souleymane Baal (ou Ceerno Sileymaan Baal) est un chef de guerre et un lettré musulman du 18-éme siècle qui vivait au Fouta Toro, une région située au nord de l’actuel Sénégal, à cheval sur les deux rives du fleuve Sénégal.

À l’origine de la révolution tooroodo, il lança un grand mouvement de réforme islamique en créant un État théocratique fondé sur un idéal de justice, s’opposant notamment aux Maures qui pratiquaient l’esclavage. En 1776, au Fouta Toro, dans la vallée du fleuve Sénégal, il renverse la dynastie peul des Deeniyanke aux côtés d’Abdoul Kader Kane qui lui succède à sa mort, survenue peu après.

Suffisant pour que l’universitaire prône l’enseignement de la vie, l’œuvre et la vision de Souleymane Baal aux générations actuelles.

« C’est pourquoi, en écrivant ce livre, les collégiens et lycéens étaient ma cible parce qu’ignorant Thierno Souleymane Baal. Or, Thierno est une personnalité historique, une référence en bonne gouvernance et en éthique politique, un homme d’Etat. D’où l’importance de l’enseigner aux jeunes générations », a souligné le professeur Sall.

Le professeur Iba Der Thiam a abondé dans le même sens et souligné que Thierno Souleymane Baal était un « stratège habile, un fin tacticien, un homme de vision et de terrain à l’écoute de son peuple, qui a libéré le Fouta de la colonisation maure ».

« Il a mis fin à l’esclavage, à la tyrannie et à l’oppression », a indiqué le professeur Thiam.

Apa

 

 

Partagez notre page

Auteur : Flammauritanie

Forces de libération africaines de Mauritanie Les F.L.A.M. sont une organisation à caractère plurinational, non ethnique et non raciale qui lutte pour l’avènement d’une société égalitaire et démocratique. Elles sont une Organisation politique pacifique , ouverte, qui privilégie le dialogue et la concertation, mais se résérve le droit de recourir à la lutte armée si elle y était contrainte. Toutefois, la violence physique n’est ni le but ni le credo de l’organisation. Les F.L.A.M. ont pour objectifs, entre autres, le recouvrement par tous les Mauritaniens et singulièrement les Négro-mauritaniens, de leur dignité par l’élimination de la discrimination raciale érigée en système de gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *